La 30 vers l'est : le gouvernement a d'autres priorités

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avec la récente ouverture du nouveau (et dernier) tronçon ouest de l’autoroute 30, c’est maintenant 145 km de route qui relient Sorel-Tracy à Vaudreuil-Dorion. Bien que la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec et députée de Richelieu, Élaine Zakaïb, souhaite également une extension du côté est, elle soutient que le gouvernement a d’autres priorités pour le moment.

« Notre priorité pour les deux prochaines années est d’atteindre l’équilibre budgétaire. L’ajout d’une nouvelle voie vers l’est est bien sûr souhaitable, mais ne sera pas possible pour l’instant. Les gouvernements précédents ont déjà dépassé de plus de 80 % les dépenses liées aux projets d’infrastructures, ce qui représente des milliards de dollars. Nous devons d’abord rétablir un contrôle dans ce domaine », dit Mme Zakaïb.

Selon elle, le projet d'ajout d’un tronçon vers l’est, qui ne serait pas une autoroute, devra faire l'objet de nombreuses pressions auprès du ministère des Transports du Québec (MTQ) avant d'être réalisé.

« Une fois que nous aurons atteint l’équilibre budgétaire, je vais continuer à faire des pressions auprès du MTQ. Il faudra notamment mettre en place une agence de transports et faire de nombreuses recherches pour que le projet voie le jour. »

Mme Zakaïb considère que le prolongement ouest de la 30 était nécessaire pour accélérer la circulation sur plusieurs routes et ponts du Québec. « C’est une bonne nouvelle. Les gens et les marchandises doivent pouvoir circuler plus librement d’une ville à l’autre. C’est un facteur déterminant pour l’économie de nos régions. »

Le projet de l’autoroute 30 dans son ensemble aura nécessité plus de 40 ans de travail, réalisé en plusieurs segments et à travers de nombreux gouvernements, pour arriver à terme.

À noter que le journal n'a pas été en mesure de joindre l'ex-député de Richelieu, Sylvain Simard, pour qui le dossier du prolongement de la 30 vers l'est jusqu’à la 122 était une priorité, ce dernier étant en voyage à l'étranger.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Jean-Yves Landreville
    26 juin 2013 - 21:04

    Depuis 1994 élection de M. Sylvain Simard dans Richelieu nous avons toujours eu que des promesses et le présent document de Mme Élaine Zakaibe prouve que l'axe routier Joliette Sorel-Tracy Drummondville pour le PQ c'est secondaire. Quoique le député Louis Plamondon et M Guy Chevrette ex-ministre PQ a suggéré de procéder à une étude des retombés économique pour nos régions nord / sud.