Publicité
Jeudi, 27 novembre 2014
5 avril 2013 - 00:00

Vers du transport en milieu rural

Par Sébastien Lacroix

Photo: Sébastien Lacroix
Plusieurs services de transport collectif utilisent les places disponibles dans les autobus scolaires.

À l’instar de plusieurs autres municipalités au Québec, la MRC de Pierre-De Saurel songe à mettre sur pied un service de transport collectif pour desservir les personnes vivant en milieu rural.

Actuellement, du transport adapté est offert dans l’ensemble des 12 municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel pour les personnes ayant des limitations physiques ou une déficience intellectuelle grâce au STAR (Service de transport adapté et collectif régional de la MRC de Pierre-De Saurel), mais il n’y a pas de service offert aux citoyens ordinaires en milieu rural.

C’est pourquoi plusieurs municipalités, comme Saint-Gérard-Majella, Massueville, Saint-David et Saint-Ours, ont adressé une demande à la MRC pour que soit étudiée la possibilité d’offrir un service de transport en milieu rural où les besoins sont nombreux. Il suffit de penser aux personnes âgées qui n’ont pas de voitures ou à tous ceux qui veulent se déplacer pour aller travailler à Sorel-Tracy.

Pour le moment, un comité permanent a été mis sur pied. Celui-ci a déjà rencontré quelques professionnels en vue d’engager un consultant qui émettra des recommandations sur la mise sur pied du projet. « D’ici un mois, nous devrions en savoir plus », indique le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, qui est l’un des représentants de la MRC sur le comité.

Le consultant qui sera engagé par la MRC devra étudier les différentes options pour offrir du transport, que ce soit par l’entremise des places disponibles dans les autobus scolaires, le transport adapté, le taxibus ou un transporteur privé. « Ce pourrait aussi être un mélange de tout ça, ajoute Sylvain Dupuis. Il n’y a encore rien de défini. Nous avons plusieurs options. »

L’idée derrière le projet serait d’établir différentes lignes qui convergeront vers Sorel-Tracy, la ville centre de la MRC. « On pourrait offrir Saint-Ours–Sorel et Yamaska–Saint-Robert–Sorel pour commencer, indique M. Dupuis. On veut commencer tranquillement pour s’assurer que ça fonctionne bien et rajouter des services à mesure que ça gagne en popularité. »

Du transport vers d’autres villes ?

À plus long terme, le projet n’exclut pas la possibilité de rejoindre des réseaux de transport collectif déjà existant à proximité, dont celui des MRC des Maskoutains et de Drummond.

Même s’ils conviennent qu’il faut développer en premier lieu le transport vers la ville centre, des maires de municipalité près de Saint-Hyacinthe et de Drummondville aimeraient bien qu’il y ait aussi du transport vers ces villes.

C’est le cas du maire de Saint-David, Raymond Arel, qui estime que la moitié de la population converge vers Sorel-Tracy et l’autre vers Drummondville. « S’il vient à Saint-Guillaume, il peut venir à Saint-David », estime-t-il.

Même son de cloche du côté du maire de Massueville, dont la municipalité voisine de Saint-Louis est desservie par le service de la MRC des Maskoutains qui converge vers Saint-Haycinthe. « Je n’aurais pas d’objection à ce qu’on réfléchisse à cette possibilité-là », lance Denis Marion.

Même s’il y a loin de la coupe aux lèvres, Sylvain Dupuis admet que la possibilité de rattacher entre elles les MRC, et même les régions voisines, est envisageable.

« Il y a trois façons de faire du transport collectif : à l’intérieur d’une même MRC comme ça se fait à plusieurs endroits; du transport inter MRC pour rattacher, par exemple, Drummondville et Varennes; et du transport interrégional, soit des autobus qui partent de Trois-Rivières ou de Sherbrooke pour ramener les étudiants qui fréquentent leurs universités. Parce que c’est toujours le voyagement qui est un problème quand vient le temps d’aller aux études », énumère le représentant de la MRC au sein du comité sur le transport et le maire de Saint-Ours.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.