Les membres de l’Atelier de tissage Sorel-Tracy ont souligné de façon originale le 375e anniversaire de Sorel-Tracy en confectionnant un véritable tartan écossais inspiré de l’histoire soreloise.

C’est en présence du maire Serge Péloquin, des membres du conseil et de plusieurs invités que le tartan officiel de la Ville de Sorel-Tracy a été présenté par Anne Bérard, instigatrice du projet, et Micheline Gauthier, présidente de l’atelier, au cours d’une cérémonie tenue à l’hôtel de ville. Il a également été inscrit officiellement au Registre écossais des Tartans (Scottish Register of Tartans).

Le tartan est inspiré de l’histoire et du patrimoine de Sorel-Tracy. Ville industrielle, capitale de l’acier, le feu est un élément essentiel de l’industrie métallurgique. Reconnue mondialement pour ses produits du fer et du titane, la maîtrise du feu est une composante de la technologie des aciéries où de nombreux Sorelois y travaillent et y gagnent leur vie. Le feu est représenté par des couleurs vives et flamboyantes. Sorel-Tracy est aussi entourée d’eau, et d’un archipel de 103 îles, un territoire demeuré à l’état naturel. L’eau, source de vie, est représentée par les teintes de bleu. En 1783, le major French, ingénieur civil, et Samuel Holland, agent de la seigneurie, vont concevoir sur la demande du gouverneur Haldimand un plan de ville en forme de quadrilatère autour d'une place centrale, le carré Royal. Les rues alignées nord-sud et est-ouest, se coupent à angles droits, forment des lots uniformes et offrent des perspectives uniques, ce qui fait l'originalité de Sorel par ce premier plan d'urbanisme au Canada. Cet aspect géométrique, typique du Vieux-Sorel sert de trame au tartan.

En Écosse, les tartans sont associés aux clans et aux familles depuis le XIXe siècle.

L’Atelier de tissage Sorel-Tracy
Rappelons que l’Atelier de tissage Sorel-Tracy a été fondé en 1975. Il occupe maintenant un local au Centre récréatif Au Fil des Ans, après avoir été situé au centre culturel, pendant de nombreuses années. Les objectifs de l’atelier sont de permettre à ses membres d’avoir accès à une activité artisanale et sociale tout en perpétuant et en faisant évoluer cet art ancestral. Actuellement, l’atelier compte 40 membres.