Publicité
18 août 2015 - 11:34 | Mis à jour : 11:46

La CAQ dénonce le « sous-financement » des services de santé en Montérégie

Les députés caquistes de Montarville, Nathalie Roy, de Chambly, Jean-François Roberge, de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, de Borduas, Simon Jolin-Barrette, et d’Iberville, Claire Samson, dénoncent le sous-financement récurrent en santé sur le grand territoire de la Montérégie.

Les députés se basent sur des données recueillies et compilées par le Ministère de la Santé et des Services sociaux. Ces données, qui tiennent compte de différents facteurs (démographiques, socioéconomiques, etc.), sont ensuite analysées par des comités d’experts. « En 2013-2014, le déficit relatif de ressources en Montérégie était de 97 millions $, affirment les cinq députés. Au lieu de se résorber, ce déficit est passé à 137 millions en 2014-2015, c’est 40 M$ de plus en un an. »

Ils soulignent que ce sous-financement se traduit notamment par un manque de ressources en santé mentale, en santé physique ainsi que dans l’aide aux jeunes en difficulté. Ils ajoutent qu’en vertu de ces données, la Montérégie est la région la plus sous-financée au Québec en argent réel. « Cela a des répercussions négatives aussi bien à l’Hôtel-Dieu de Sorel qu’à l’hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe, qu’aux hôpitaux Pierre-Boucher et Charles-Lemoyne de Longueuil, qu’à l’Hôpital du Suroît ou celui du Haut-Richelieu, à Saint-Jean », affirment les élus de la CAQ.

« C’est inadmissible que l’on considère les patients d’une région d’un million et demi de personnes comme des citoyens de seconde zone. Ils reçoivent moins que partout ailleurs au Québec », renchérissent-ils. Les députés caquistes réclament donc du ministre de la Santé qu’il rétablisse immédiatement l’équité dans les budgets pour les services en santé en Montérégie.

« La situation est intolérable et inacceptable, dit la députée de Montarville. Le ministre [Gaétan Barrette], lui-même un élu de la Montérégie, doit corriger cette injustice, ce que les Libéraux et le PQ n’ont pas osé faire avant. »

La Coalition avenir Québec propose de revoir le financement des hôpitaux pour régler les iniquités de financement des établissements de santé entre les régions. Elle demande à M. Barrette de déposer à la rentrée parlementaire d’automne un projet de loi pour le financement des hôpitaux à l’activité.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.