Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 octobre 2016 - 13:37

Nommé leader-adjoint et porte-parole en Énergie et Ressources naturelles

Responsabilités accrues pour Sylvain Rochon à l’Assemblée nationale

Par Salle des nouvelles

Le député de Richelieu à l’Assemblée nationale, Sylvain Rochon, a été nommé vendredi leader adjoint de l’Opposition officielle par le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, qui a ajouté à ces fonctions une autre responsabilité majeure, celle de porte-parole en matière d’Énergie et de Ressources naturelles.

Le député est ravi de cette marque de confiance. « À titre de leader adjoint, je serai au cœur des décisions de l’aile parlementaire de mon parti pour combattre le programme d’austérité des libéraux. Non seulement entendons-nous critiquer le gouvernement, comme c’est le rôle de l’opposition de le faire, mais nous irons plus loin en formulant des propositions pour développer l’économie, protéger l’environnement, améliorer l’éducation, la santé et les services sociaux. Les Québécois n’assisteront pas, de notre part, qu’à un travail d’opposition traditionnel : ils auront l’illustration de ce qu’un gouvernement du Parti Québécois aura, en 2018, à leur offrir », a expliqué le député de Richelieu.

La nomination de Sylvain Rochon à titre de porte-parole en matière d’Énergie et de Ressources naturelles soulève aussi son enthousiasme. « Cette nomination est une excellente nouvelle pour la région puisque le dossier de l’énergie a des résonnances particulières dans Richelieu, une part très importante de son activité économique étant liée à ce secteur et à celui des ressources naturelles. Elle fait de moi le vis-à-vis de Pierre Arcand qui est, notamment, le ministre responsable d’Hydro-Québec », a-t-il ajouté.

Élu en mars 2015, Sylvain Rochon a assumé plusieurs responsabilités depuis qu’il est député de Richelieu. Ces responsabilités auront fait de lui l’un des cosignataires, avec le gouvernement et les oppositions, du plan national de lutte contre l’intimidation et du rapport, assorti d’une vingtaine de recommandations, sur les conditions de vie des personnes hébergées en CHSLD, un rapport acclamé s’il en est un. Il a été au centre du combat de son parti contre les frais accessoires en santé, a combattu le projet de loi ayant pour effet pervers de limiter la liberté d’expression, a, plus récemment, sollicité un mandat d’initiative sur la hausse du salaire minimum, et est encore au front de la lutte contre les projets de loi 70, 106 et 110.

« La région sortira gagnante de ce changement à mes responsabilités. Comme je me plais à le dire, il me permettra d’être encore mieux la voix de Richelieu à Québec », a conclu Sylvain Rochon.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.