Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 février 2017 - 14:42

Nouvel appareil médical financé par des citoyens refusé

La CAQ invite Gaétan Barrette à revenir sur sa décision

Par Salle des nouvelles

« Le ministre Gaétan Barrette ferait mieux de penser au bien-être des citoyens de Sorel-Tracy plutôt que de chercher, comme toujours, à centraliser les soins et les décisions. Il est inconcevable que le ministre refuse à la population un appareil qui viendra améliorer l’accès aux soins de santé. C’est révoltant ! », a vivement réagi Jean-Bernard Émond, président du comité d’action local de la Coalition Avenir Québec dans Richelieu et ex-candidat dans le comté. Il a du même coup annoncé que ses collègues députés de la CAQ allaient faire tout en leur possible pour inciter le ministre Barrette à renverser sa décision.

La décision du ministère de la Santé de refuser l’ajout d’un appareil médical de pointe, un bronchoscope Ebus, à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu de Sorel ne fait aucun sens, a indiqué M. Émond. D’abord parce que l’argent est disponible, puisque les citoyens et la fondation de l’hôpital ont déjà amassé les sous nécessaires, ensuite parce que le CISSS de la région de la Montérégie a donné son aval pour mener cette campagne de financement. Malgré cela, Gaétan Barrette a décidé de faire volte-face.

« Je pense que M. Barrette devrait se rappeler que sa priorité numéro un, c’est d’offrir des services de santé de proximité. Or, la triste réalité, c’est que les patients de Sorel-Tracy devront se rendre à Saint-Hyacinthe pour obtenir un examen moins invasif. Le Dr Barrette doit arrêter de vouloir centraliser tous les soins dans certains hôpitaux. Il doit comprendre une bonne fois pour toutes que ses gestes ont des conséquences néfastes pour les citoyens de la région de Sorel-Tracy. Le ministre doit accepter l’ajout de cet appareil, payé par la communauté et la fondation. La CAQ est une opposition constructive et va donc entrer en communication très prochainement avec le bureau du ministre pour qu’il revienne sur sa décision, au bénéfice des familles et des citoyens de la région », a conclu Jean-Bernard Émond.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.