Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 mars 2017 - 11:14 | Mis à jour : 28 mars 2017 - 15:00

Budget Morneau et assurance-emploi : Les groupes de défense des droits des chômeurs et chômeuses restent sur leur faim

Par Salle des nouvelles

Le Regroupement des chômeurs et chômeuses de la région Sorel Tracy se joint au Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi pour exprimer sa déception face aux quelques timides mesures sur l’assurance-emploi contenues dans le second budget Morneau. Pour les deux organismes, ces mini-mesures cosmétiques ne s’attaquent pas aux réels problèmes vécus par les chômeurs et chômeuses. Certes, le budget présente des mesures qui peuvent être intéressantes, comme par exemple une plus grande flexibilité des congés parentaux. Mais le MASSE et le RCCST déplorent le fait que ce budget ne présente pas de véritables mesures pour soutenir les personnes qui doivent faire face à une perte d’emploi.

Bien que le MASSE soit en accord avec le fait de fournir une aide gouvernementale aux proches aidants, il n’empêche que pour sa porte-parole, Marie-Hélène Arruda, ce n’est pas au régime d’assurance-emploi de supporter cette mesure : « Le régime d’assurance-emploi est devenu un programme fourre-tout, on investit pour des mesures qui n’ont pas vraiment de lien avec le chômage et on finance à coup de milliards – pris à même la caisse d’assurance-emploi – des programmes d’employabilité. Mais lorsqu’il est question de verser des prestations aux travailleurs qui se retrouvent sans emploi, là, le gouvernement se fait économe ! ».

Pour le RCCST, le gouvernement ne doit pas oublier qu’à la base le régime d’assurance-emploi a pour mission de protéger les travailleurs et travailleuses qui perdent leur emploi en leur fournissant des prestations. « Avec ce budget, le gouvernement continue de s’écarter de la mission réelle du régime alors qu’il reste tellement à faire. Rappelons-nous que, encore tout récemment, seulement 40 % des personnes au chômage – qui ont pourtant payé des cotisations – avaient droit dans les faits à des prestations », s’indigne Alain Turgeon, coordonnateur du RCCST.

D’ailleurs, le MASSE et le RCCST déplorent le fait que ce budget ne fasse aucunement mention de l’engagement du Parti Libéral à mener un « examen en profondeur du régime afin d’effectuer des changements au programme pour nous assurer que plus de travailleurs puissent avoir accès aux prestations ».

Une mention honorable toutefois pour la réaffectation de sommes destinées à l’amélioration des services à l’assurance-emploi qui n’avaient cessé de se dégrader au courant de la dernière décennie…

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.