Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 mars 2015 - 18:20

Près de la moitié des coop d'habitation de la FECHAM termineront leur convention d'ici 2016

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La Fédération des coopératives d’habitation montérégiennes (FECHAM), qui verra 44 % des coopératives d’habitation de son territoire terminer leur convention d’exploitation avec les autorités gouvernementales d’ici 2016, met en œuvre plusieurs projets afin d’assurer la viabilité de ses coopératives.

«La fin des conventions peut représenter un dur choc pour certaines coopératives d’habitation qui voient le soutien gouvernemental prendre fin après 35 ans, tant au niveau technique que financier», affirme Marc Côté, directeur général par intérim.

Expansion des services

Pour faire face à cette transformation progressive du mouvement de l’habitation coopérative, la FECHAM a récemment reçu un prêt du CLD de Longueuil et d’Investissement Québec afin de mettre sur pied un service de soutien en entretien de bâtiment. Le prêt permettra l’embauche d’un technologue en bâtiment pour offrir de l’encadrement aux coopératives dans la réalisation de travaux de rénovation majeurs de leurs bâtiments vieillissants.

En effet, l’un des principaux facteurs affectant la viabilité des coopératives d’habitation est leur capacité à assurer une mise à niveau constante de leurs immeubles. Avec la mise en place de ce nouveau service, la Fédération vient ainsi consolider sa position comme partenaire de premier plan pour les coopératives d’habitation tout en compensant la perte du service de la SCHL qui prend fin avec la convention d’exploitation.

Mobilisation du milieu

La FECHAM voit aussi l’entraide entre les coopératives d’habitation comme une piste intéressante pour relever le défi de la fin des conventions. C’est pourquoi elle a lancé deux projets-pilotes visant à regrouper des coopératives habitant les mêmes quartiers à Longueuil.

L’objectif principal de ces regroupements est de favoriser l’échange, le partage et l’entraide entre les coopératives voisines ainsi que de mettre sur pied des projets constructifs et rassembleurs.

Dans ces quartiers, les coopératives possèdent beaucoup de similitudes au niveau de l’âge et du design des bâtiments, du type de clientèle qui y demeure et au niveau des défis de gestion qui y sont présents. Les coopératives peuvent facilement coopérer pour partager des solutions, faire des achats groupés, réaliser des travaux communs, comparer leurs documents de gestion ou s’échanger de l’information et des références.

Grands besoins de formation

Enfin, la FECHAM tiendra le 28 mars prochain son deuxième colloque annuel de formation. La fin des conventions signifie une plus grande autonomie de gestion pour les coopératives, qui ont par le fait même des besoins de formation plus importants. Le colloque se tiendra à la Place Desaulniers et portera principalement sur des notions de management et de travail d’équipe.

L’édition de l’an dernier avait été un grand succès, notamment la conférence de clôture donnée par Alain Samson, qui sera de retour à nouveau cette année. La FECHAM déploie de grands efforts afin d’offrir aux coopératives de la Montérégie une occasion de perfectionner les compétences de leurs membres et tisser des liens d’amitié et de coopération entre elles.

 

SOURCE: Communiqué

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.