Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mai 2017 - 16:45

Les pièges à éviter dans le choix d'une assurance hypothécaire

article commandité

L’assurance hypothécaire est un produit que les institutions financières proposent lorsque vous souscrivez un prêt hypothécaire. Elle vous couvre contre 3 risques : décès, invalidité et maladie grave. Avant de décider, découvrez les pièges à éviter dans le choix d'une assurance hypothécaire.

Piège 1 : souscrire une assurance hypothécaire sans connaître les conditions

L’assurance hypothécaire n’est pas obligatoire. Évidemment, les prêteurs apprécient ces assurances, puisqu’en cas de décès, invalidité ou maladie grave, le remboursement du prêt est couvert.

Sachez aussi que les conditions d’application sont très strictes (par exemple, un délai d’attente de 90 jours en cas de maladie grave ou 24 mois d’inactivité totale en cas d’invalidité). Vous devez donc bien vous renseigner sur les conditions et lire scrupuleusement les petites lignes du contrat !

Piège 2 : signer sans calculer

Beaucoup de personnes acceptent d’ajouter une assurance hypothécaire lors de la souscription de leur prêt hypothécaire, sans même prendre le temps de calculer. In fine, elles ne savent pas réellement combien va leur coûter leur emprunt.

Il est donc important de bien comparer les différents produits d’assurance hypothécaire offerts sur le marché afin d’économiser sur les prix. Prenez le temps de faire tous vos calculs avant de décider. Gardez en tête que vous vous engagez sur une longue durée !

Piège 3 : choisir spontanément l’assurance hypothécaire du prêteur

Parfois, il arrive que des prêteurs obligent leurs clients à souscrire une assurance prêt hypothécaire, car cela réduit les risques de non-remboursement. Cependant, rien de vous oblige à souscrire l’assurance hypothécaire chez votre prêteur !

Étudiez donc les offres concurrentes, pour dénicher la meilleure pour vous. Si votre prêteur exige que vous souscriviez sa propre assurance alors que vous en avez trouvé une autre plus avantageuse, songez à vous tourner vers un autre.

Piège 4 : ne pas envisager une assurance hypothécaire individuelle

Les banques proposent des assurances hypothécaires collectives, qui ne sont pas garanties.

Ainsi, opter plutôt pour une assurance hypothécaire individuelle peut être intéressant à plusieurs niveaux : flexibilité (personnalisation), transférabilité, aucune perte de valeur, coût plus faible, primes garanties, etc. Renseignez-vous pour trouver la meilleure option !

Conclusion

Avant de souscrire un prêt hypothécaire éventuellement assorti d’une assurance hypothécaire, réalisez donc une veille approfondie pour faire le meilleur choix.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.