Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 juin 2017 - 16:52

Les troubles du comportement fréquents chez les chiens

article commandité

La liste des troubles du comportement de notre animal de compagnie peut s’avérer très longue si l’on ne prend pas en compte un certain nombre de critères : à quel moment peut-on parler de trouble du comportement et quels sont-ils ?

Qu’est-ce qu’un trouble du comportement ?

Il s’agit d’un comportement inhabituel de la part de votre chien et qui n’est pas courant chez les autres. On distingue cependant les comportements pathologiques, c’est-à-dire consécutifs à l’état de santé du chien et les comportements non pathologiques.

  • Les comportements pathologiques peuvent se traduire par une perte d’appétit dont la cause peut-être un abcès dentaire par exemple, une paresse liée à une obésité, une difficulté à uriner du fait de la présence possible de calculs, un boitement, etc.
     
  • Les comportements non pathologiques sont ceux liés à un stress, entre autres : votre chien se mordille sans arrêt, se lèche d’une manière intempestive ou est craintif…

Quelles sont les origines des troubles observés ?

On distingue principalement trois causes pour expliquer l’origine des troubles du comportement:

  • Les conditions d’élevage impactent le chiot très tôt : la maltraitance, la malnutrition, une mauvaise socialisation ou encore une privation sensorielle peuvent le perturber ;
     
  • Le conditionnement par le dressage, l’éducation, les concours et les sports canins peuvent aussi induire des comportements négatifs : automutilation, attaque sans menace… L’homme entretient là une mauvaise communication avec le chien induisant chez celui-ci une souffrance ;
     
  • Les troubles relationnels avec l’homme ou avec les autres chiens.

Quelle est la nature de ces troubles ?

  • L’anxiété de la séparation, conséquence d’un hyper attachement du chien à son maître. Conséquences : problèmes de propreté, destruction, aboiements. Il ne faut surtout pas entretenir un tel attachement.
     
  • La peur, la fugue, l’hyperactivité sont elles aussi liées à une méconnaissance du chien par l’homme qui agit avec lui par anthropomorphisme. Le chien recherche son attention ou le teste continuellement.
     
  • La crainte ou l’agressivité vis-à-vis de ses congénères par manque de communication avec les chiens ou due à des contacts uniquement en laisse. Une mauvaise expérience avec un chien agressif peut aussi en être la cause. Mais il peut aussi s’agir de problèmes de vue, d’ouïe ou d’odorat qui faussent leur perception.

Pour régler le problème, vous devez faire appel à l'équipe d'une clinique vétérinaire à Mirabel qui se déplace à votre domicile. Elle analysera les causes et vous proposera des solutions pour améliorer votre qualité de vie ensemble.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.