Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 septembre 2017 - 11:20

Nos conseils pour bien choisir votre prochaine formation continue

Article commandité

La formation continue est encadrée par la loi, car elle constitue un important gage de qualité du travail, tout en apportant des bénéfices non négligeables aux employés.

Les bénéfices de la formation continue

La formation continue offre des possibilités aux travailleurs qui souhaitent soit :

  • retourner aux études pour se perfectionner

  • faire reconnaître leurs acquis

  • compléter une formation manquante

  • obtenir une équivalence en cas de diplôme étranger (pour immigrants)

  • changer d'orientation professionnelle

Avec une formation continue, vous propulsez votre carrière grâce aux formations pour ingénieur, par exemple, si vous possédez ce diplôme.

Les élus montrent l'exemple

Soucieuse de reconnaître l'engagement des élues, élus et gestionnaires municipaux dans leur formation continue, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) décerne chaque année un diplôme d'administrateur municipal à de nombreux représentants du milieu municipal.

En 2017, 20 nouveaux diplômés ont cumulé 30 heures ou plus de formation continue (niveau 1) et 1 diplôme de niveau 2, qui équivaut 60 heures ou plus de formation, a été décerné.

Les différents titres obtenus

Plusieurs diplômes sont atteignables par la formation continue :

  • Attestation d'études collégiales (AEC)

  • Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC)

  • Diplôme d'études collégiales (DEC)

Comment choisir sa formation continue

La formation continue qui vous convient peut débuter à n'importe quel moment de l'année. Il n'y a pas de date de rentrée spécifique dans ce domaine.

Les programmes de formations continues peuvent se dérouler en journée ou en soirée (après le travail), à temps complet ou à temps partiel. Cette souplesse permet de convenir à tout type de candidat aux admissions.

Certains programmes ne portent que sur quelques heures, 1 jour, ou 2 jours, il serait dommage de s'en priver pour si peu de temps investi.

Pour garantir que votre formation continue soit reconnue, elle doit répondre aux exigences de la loi sur les compétences (loi du 1 %).

Qu'est-ce que loi du 1 % ?

« La Loi sur les compétences vise à améliorer la qualification et les compétences de la main-d’œuvre et à favoriser l’emploi, l’adaptation et l’insertion professionnelle de même que la mobilité des travailleurs et des travailleuses », dit le portail d'Emploi Québec.

Si la masse salariale annuelle d'une corporation est de 2 millions $ et plus, la loi du 1 % en formation demande :

  • d'investir, au cours d'une même année civile, l’équivalent d'au moins 1 % de la masse salariale dans la formation du personnel

  • de déclarer le montant investi à Revenu Québec

La loi sur les compétences n'est pas une obligation pour l'entreprise, mais la somme qui n'aurait pas été investie doit alors revenir au Fonds national de formation de la main-d’œuvre, ce qui n'apporte aucun retour sur investissement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.