Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2017 - 15:00

Luxation récidivante de l'épaule : quelles solutions possibles ?

Article commandité

La luxation récidivante de l’épaule est un problème de santé fréquent chez les jeunes et les sportifs. Il s’agit d’une instabilité de l’épaule se manifestant par la répétition de luxations ou de subluxations.

Pour qui ne connaîtrait pas déjà ces termes médicaux, une luxation est un déplacement d’un os en dehors de son articulation. Dans le cas de la luxation de l’épaule, la luxation est occasionnée lorsque la tête humérale, l’os de l’épaule, se déplace à l’extérieur de la glène de l’omoplate, soit la cavité osseuse dans laquelle s’insère la tête humérale. Pour sa part, la subluxation correspond au début de luxation de l’épaule avec une remise en place spontanée quelques secondes à la suite du déplacement.

Dans un cas comme dans l’autre, la répétition de luxations et de subluxations occasionne un problème d’instabilité. Ce problème peut se traduire par une douleur constante et une limitation fonctionnelle. Par exemple, le mouvement d’armer du bras ou celui correspondant au lancé d’un objet peut occasionner de vives douleurs, limitant voir empêchant la pratique sportive. Il est communément admis qu’une luxation récidivante peut être diagnostiquée, comme telle, suite à 2 ou 3 épisodes de luxations ou subluxations.

Un tel problème survient normalement à la suite d’un premier traumatisme, tels un faux mouvement ou un choc important. Une luxation récidivante présente le risque d’occasionner des dommages osseux à l’articulation, dont des fractures ou la rupture de ligaments. Par conséquent, les risques de luxations et symptômes associés augmentent avec la répétition des luxations.

Quelles solutions existe-t-il?

Il existe quelques solutions pour répondre au problème de luxation récidivante de l’épaule. Une clinique orthopédique privée située à Montréal, spécialisée dans le traitement de l'épaule, vous suggérera normalement deux avenues de solutions possibles : le traitement chirurgical et non chirurgical.

Le traitement non chirurgical consiste essentiellement par l’immobilisation de l’épaule pour une courte ou une moyenne durée. Toutefois, si les ligaments sont déchirés, l’avenue chirurgicale sera préférée.

Deux techniques chirurgicales sont principalement pratiquées pour corriger le problème de luxation récidivante de l’épaule : la butée et l’intervention dite de Bankart. La butée est l’intervention la plus pratiquée aujourd’hui. Elle consiste en une incision et à l’ajout de vis en bas et en avant de la surface articulaire de l’omoplate. L’objectif est d’éviter un nouveau déplacement. L’intervention de Bankart consiste à suturer les ligaments sur le rebord de l’omoplate. Cette intervention est souvent pratiquée sous arthroscopie. Plus complexe que la précédente, elle requiert d’être pratiquée par un expert d’expérience.

En outre, la luxation récidivante de l’épaule est une pathologie fréquemment rencontrée chez les jeunes et les sportifs, limitant la mobilité de l’épaule et pouvant être traitée par voie chirurgicale ou non chirurgicale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.