Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 mai 2018 - 14:10

Pont STL 2028 : un enjeu politique dans Richelieu et Berthier

Avec la venue de la saison estivale, le Regroupement de citoyens et de citoyennes pour la construction d'un pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie à l'horizon 2028 aimerait positionner Pont STL 2028 dans le cadre des élections du 1er octobre 2018 et ce, pour l'ensemble des candidats des 2 côtés du fleuve Saint-Laurent.

Rappelons que le 15 mai 2018 à Sorel-Tracy, se tenait un 5 à 7 d'information et d'appui au projet de construction d'un pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie à l'horizon 2028, lequel a réuni environ 200 personnes issues des deux côtés du fleuve Saint-Laurent. Outre le très grand succès de l'événement, celui-ci a permis aux experts financier et technique, dans l'état actuel des connaissances, de positionner avantageusement le projet quant à sa préfaisabilité technico-économique (photo ci-contre).

Cet événement a aussi permis à M. Richard St-Germain, président du regroupement Pont STL 2028, d'insister sur les retombées économiques potentielles du projet, notamment plus de 300 M$ uniquement pour la phase Construction; en plus d'élaborer sur ses avantages indéniables, tant du point de vue de l'amélioration de la circulation que ses retombées économiques, mais à long terme, dans le contexte de l'émergence du pôle logistique de Contrecoeur, comme extension du port de Montréal.

Pour sa part, le promoteur Luc Poirier dont la simple présence à ce 5 à 7 était une réaffirmation de son engagement à investir les sommes requises dans le projet de pont, a réitéré publiquement ses demandes au gouvernement du Québec, en ce qui a trait au financement des coûts d'exploitation, par le biais d'un transfert d'une partie des frais associés à la gestion du système de traversiers. Pour ce dernier, le projet de pont fait l'objet en termes d'acceptabilité sociale d'une quasi-unanimité des 2 côtés du Saint-Laurent. Techniquement, sous réserve d'études géotechniques plus poussées, le concept structural et architectural du point est arrêté et sa rentabilité économique ne fait pas de doute. Du point de vue de l'environnement, les enjeux peuvent tous êtres mitigés et les exigences des différentes lois en la matière, une quinzaine, seront respectées. En fait, pour Luc Poirier, le projet de pont n'a jamais été aussi près de se réaliser et il ne manque à son avis qu'un seul élément : une volonté politique ferme de la part du gouvernement du Québec.

Pour Pont STL 2028, cette volonté politique fait face à 2 obstacles surmontables. Le premier précédemment mentionné concerne le transfert vers le projet de pont, d'une partie des frais consacrés aux traversiers. Il peut être surmonté d'une part en modifiant le niveau de service de ceux-ci, pour ainsi dégager une marge de manœuvre. D'autre part, l'activité économique induite par le pont sur une période de 30 à 50 ans viendra par le biais des impôts et des taxes, compenser l'État quant aux sommes consenties. Le second obstacle est lié à la réglementation concernant la construction d'une infrastructure privée sur des terres et des voies d'eau publiques. Ici aussi, des précédents existent pour respecter les lois et règlements en vigueur. Pensons au Centre Vidéotron à Québec qui a requis un projet de loi spécifique – la loi 204 – pour aller de l'avant. Pensons au fait que le Fonds de solidarité de la FTQ veut se lancer dans la construction d'écoles, de bibliothèques ou d'arénas comme propriétaire foncier et qu'il mettrait en location, à la disposition du gouvernement du Québec.

La construction d'un pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie à l'horizon 2028 issue de l'engagement formel du promoteur M. Luc Poirier est et de loin, le projet de développement économique le plus important depuis plus de 50 ans pour les régions concernées. Pont STL 2028 est d'avis aussi qu'il ne manque pour sa réalisation, qu'une volonté politique ferme à aller de l'avant pour sa réalisation, tant toutes les autres conditions notamment au niveau financier sont réalisées.

Pont STL 2028 incite donc chaque citoyen et chaque citoyenne, dans le cadre de la campagne électorale qui s'amorce, à interpeller les candidats et les candidates, plus particulièrement dans les comtés de Richelieu et de Berthier concernant non pas le projet de pont, mais celui-ci pour une construction à l'horizon 2028 ou avant.

Pont STL 2028 appuiera donc publiquement le ou les candidat(s) ou la ou les candidate(s) à l'élection du 1er octobre 2018 qui fera(ont) de la construction du pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie à l'horizon 2028, un engagement électoral formel et crédible.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.