Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Amélie Mauresmo: Le tennis féminin est présentement moins «attrayant» que le masculin

durée 12h53
1 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

PARIS — Amélie Mauresmo, une ex-no 1 mondiale qui écoule sa première année en tant que directrice des Internationaux de tennis de France, a déclaré mercredi que neuf des 10 séances en soirée à Roland-Garros impliquaient des matchs masculins puisque le tennis féminin est présentement «moins attrayant». 

Mauresmo s'est exprimée dans le cadre de la traditionnelle conférence de presse qui met la table pour la deuxième semaine d'activités de ce tournoi du Grand Chelem sur terre battue. La Française a assuré avoir tout fait pour trouver un duel féminin assez relevé pour qu'il puisse se dérouler à 20h45, heure locale, sur le court Philippe Chatrier.

«Je dois admettre que ç'a été difficile», a convenu l'ex-joueuse âgée de 42 ans qui a occupé le premier rang mondial pour la première fois de sa carrière en 2004 avant d'y retourner après avoir gagné les Internationaux d'Australie et Wimbledon en 2006. 

Son dernier tournoi majeur fut les Internationaux des États-Unis en 2009. Après avoir annoncé sa retraite, Mauresmo a entamé une carrière d'entraîneuse et travaillé avec l'Écossais Andy Murray ainsi que les Français Lucas Pouille et Marion Bartoli, entre autres. Elle fut aussi capitaine de l'équipe française qui a participé à la Coupe Billie Jean King. 

L'actuelle no 1 mondiale, Iga Swiatek, a déclaré après sa victoire en quarts de finale à Paris mercredi qu'elle avait trouvé les commentaires de Mauresmo «un peu décevants et surprenants». 

«Chaque personne a le droit à sa propre opinion quant au tennis masculin ou féminin, et je crois que le tennis féminin présente de nombreux avantages, a évoqué Swiatek, la championne à Roland-Garros en 2020 qui compte maintenant 33 victoires de suite. Certains disent qu'il est plus imprévisible, que les joueuses sont moins constantes dans leur jeu. Cependant, ça peut rendre les choses intéressantes, et ça pourrait attirer de nouveaux partisans.»

Les Internationaux de France ont commencé le 22 mai et se termineront dimanche. Le dernier des 10 programmes de soirée doit avoir lieu mercredi, et le seul match féminin qui a été télédiffusé en heure de grande écoute — dans le cadre d'une entente commerciale avec un télédiffuseur — fut celui opposant la Française Alizé Cornet à la Lettone Jelena Ostapenko, au deuxième tour. 

Questionnée comment elle en était venue à cette décision, Mauresmo a indiqué en français que le fait de devoir présenter un seul match pour chaque programme de soirée rendait la tâche «plus complexe» si on choisissait un match féminin. En comparaison, les séances en soirée aux Internationaux des États-Unis comprennent habituellement un match masculin et un autre féminin.

«Aujourd'hui, je n'ai pas l'impression — en tant que femme et ex-joueuse, je ne me sens pas mal ou injuste de le dire, en ce moment — que c'est plus... attrayant, a dit Mauresmo. C'est la principale raison pour la présentation des matchs masculins (en soirée).»

«Mon objectif était, en développant l'horaire pour chaque journée, de tenter de voir, à compter du premier tour, après le tirage au sort... quel match du tableau féminin est-ce que je peux placer dans cette case? Honnêtement», a-t-elle résumé. 

Howard Fendrich, The Associated Press