Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Anand soutient le maintien du chef de la police militaire, malgré des manquements

durée 11h17
1 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — La ministre de la Défense, Anita Anand, soutient la décision du chef d'état-major, le général Wayne Eyre, de maintenir à son poste pendant encore deux ans le chef de la police militaire — le Grand Prévôt des Forces canadiennes.

La prolongation du mandat a été annoncée tard mardi, alors que le même jour, la Commission d’examen des plaintes concernant la police militaire du Canada demandait au brigadier‑général Simon Trudeau de présenter ses excuses à deux cadets militaires.

Ces excuses concernaient de graves problèmes dans le traitement d'un cas d'inconduite sexuelle présumée et d'une tentative de suicide au Collège militaire royal de Kingston, en Ontario.

Bien que la Commission d'examen des plaintes affirme que le brigadier-général Trudeau a effectivement envoyé des lettres d'excuses aux deux cadets, l'incident fait suite à de nombreuses questions sur la conduite et les normes de la police militaire.

La ministre Anand a déclaré en conférence de presse mercredi matin qu'elle avait néanmoins confiance dans la décision du général Eyre de maintenir M. Trudeau à son poste pendant deux autres années.

Le général Eyre a annoncé mardi que le mandat de M. Trudeau était prolongé pour qu'il supervise les réformes de la police militaire et du système judiciaire, en réponse à plusieurs rapports récents.

La Presse Canadienne