Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Atteinte à la vie privée à la suite du vol d'un ordinateur portable de Santé Î.-P.-É.

durée 14h28
1 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

CHARLOTTETOWN — Les responsables de la santé de l'Île-du-Prince-Édouard informent la population d'une atteinte à la vie privée résultant du vol d'un ordinateur portable signalé au début d'avril.

Dans un communiqué, l'organisme Santé Î.-P.-É. révèle que l'ordinateur portable de l'employé contenait des informations sur plus de 4000 patients et plus de 1200 employés d'agences.

L'organisme affirme que le vol a été signalé à la police le lendemain du vol, mais on ne précise pas la date. On indique que l'ordinateur portable était protégé par un mot de passe et que des mesures ont été prises pour sécuriser dès que possible les informations. L'organisme estime que la probabilité que quelqu'un ait pu accéder à l'information est «faible».

Santé Î.-P.-É. affirme avoir envoyé des lettres à toutes les personnes dont les renseignements pourraient avoir été piratés et indique que le commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de la province procédera à un examen de l'enquête du ministère sur les atteintes à la vie privée.

Le docteur Michael Gardam, PDG de Santé Î.-P.-É., a présenté des excuses aux personnes touchées par cette violation. «Santé Î.-P.-É. procède à un examen complet de cette situation pour s'assurer que toute lacune dans nos protocoles est découverte, afin que nous puissions apporter des changements pour améliorer la sécurité des renseignements sur les patients», a déclaré le docteur Gardam.

Santé Î.-P.-É. a déclaré que la majorité des informations concernaient les visites de patients aux services d'urgence de l'île entre le 1er septembre 2021 et le 13 octobre 2021, y compris la raison de la visite, le diagnostic et le nom du médecin traitant. Les informations comprenaient aussi le nom, la date de naissance, le numéro de carte d'assurance-maladie, le sexe et le code postal des patients.

L'ordinateur portable contenait également des renseignements personnels de plus de 1200 employés des soins de longue durée de Santé Î.-P.-É., notamment le nom, la fonction, les heures travaillées et le salaire. Aucune banque d'informations financières ne figurait dans ces fichiers.

La Presse Canadienne