Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Chantier naval: procès d'un fonctionnaire pour divulgation de secrets du Cabinet

durée 05h55
6 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — Le procès d'un fonctionnaire fédéral accusé d'avoir divulgué des secrets du Cabinet au sujet d'un projet de construction navale doit commencer lundi.

Matthew Matchett a été accusé d'un chef d'abus de confiance en février 2019 pour avoir prétendument divulgué des documents secrets du Cabinet concernant un contrat entre le gouvernement fédéral et Chantier Davie, de Lévis au Québec, en novembre 2015.

Le nouveau gouvernement libéral avait alors décidé de retarder la finalisation d'un contrat avec Davie pour la location d'un navire de ravitaillement temporaire pour la marine, une entente qu'il a approuvée plus tard.

Matthew Matchett a été suspendu de ses fonctions au service fédéral des achats en 2018. Son avocat a précédemment déclaré que M. Matchett avait l'intention de plaider non coupable et que son procès devant juge et jury devrait durer plusieurs semaines.

En 2017, le vice-amiral à la retraite Mark Norman a été suspendu en tant que vice-chef d’état-major de la défense et plus tard accusé d'abus de confiance en 2018 suite à des allégations selon lesquelles il aurait divulgué des secrets du cabinet sur le projet de construction navale.

Mark Norman a plaidé non coupable et les procureurs de la Couronne ont finalement suspendu l'accusation en mai 2019, affirmant que de nouvelles preuves qu'ils avaient reçues de l'équipe de défense les avaient amenés à conclure qu'il n'y avait aucune chance raisonnable de condamnation.

La Presse Canadienne