Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Deux organisateurs sikhs disent avoir été arrêtés à tort pour une alerte à la bombe

durée 15h51
13 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — Deux organisateurs d'un événement sikh qui devait avoir lieu sur la colline du Parlement samedi ont déclaré avoir été arrêtés, puis relâchés, après avoir été identifiés à tort relativement à une alerte à la bombe dans le secteur.

Manveer Singh, organisateur d'un rassemblement commémoratif pour le massacre de sikhs en 1984 en Inde, a déclaré que des policiers  l'avaient arrêté et lui avaient dit qu'ils avaient des «informations crédibles» selon lesquelles il était lié à une grave alerte à la bombe sur la colline du Parlement.

Parminder Singh, un autre organisateur du rassemblement, dit avoir été arrêté peu de temps après par la police d'Ottawa, qui lui a dit qu'il y avait une menace sous son nom liée à une alerte à la bombe contre le parlement.

Il dit qu'après avoir été détenu pendant une courte période, les policiers l'ont libéré et se sont excusés, ajoutant qu'ils l'avaient arrêté sur la base d'informations erronées.

Les deux hommes se disent inquiets des torts causés à leur réputation à la suite de leur arrestation en lien avec la menace d'explosifs.

La police d'Ottawa n'a pas répondu aux questions sur le récit des événements par les hommes, disant seulement que l'enquête sur l'affaire est maintenant terminée et qu'aucune accusation n'a été portée.

---

Cette dépêche a été rédigée avec l'aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

La Presse Canadienne