Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Division Atomwaffen: des perquisitions menées sans incident, dit la GRC

durée 13h39
17 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

PLESSISVILLE, Qc — La GRC affirme que les mandats de perquisition exécutés jeudi sur des propriétés prétendument liées à un groupe terroriste néonazi dans le Centre-du-Québec se sont déroulés sans incident et que l'enquête se poursuit.

L'enquête, qui a débuté en 2020, vise des personnes ayant des liens présumés avec la Division Atomwaffen, qui est répertoriée comme groupe terroriste par le gouvernement fédéral depuis février 2021.

Des agents tactiques lourdement armés ont participé à l'opération dans les communautés de Saint-Ferdinand et de Plessisville.

La police a déclaré que les sites avaient été fouillés et que l'opération s'était terminée à 19 h, jeudi, sans arrestation.

La caporale de la GRC Tasha Adams a déclaré vendredi qu'étant donné que l'enquête est en cours, elle ne pouvait pas parler de ce qui avait été saisi ni dire si les perquisitions étaient liées à d'autres enquêtes.

Le ministère fédéral de la Sécurité publique affirme que la Division Atomwaffen a été fondée aux États-Unis en 2013 et s'est depuis étendue à d'autres pays, dont le Canada.

Le site web du ministère indique que le groupe, également connu sous le nom d'Ordre national socialiste, appelle à des actes de violence contre des groupes raciaux, religieux et ethniques ainsi que des informateurs, des policiers et des bureaucrates afin de provoquer l'effondrement de la société.

La Presse Canadienne