Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grève évitée chez Bombardier à Montréal: la troisième offre patronale acceptée

durée 20h02
22 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — La crainte d'une grève générale illimitée chez les 1800 travailleurs syndiqués de Bombardier de la grande région de Montréal est maintenant chose du passé. 

Ils ont voté mercredi dans une proportion de 73,4 % en faveur de la troisième offre patronale depuis le début de cette ronde de négociations.  

Un peu plus de 80 % (80,3) des membres de la section locale 712 de l’AIMTA se sont prononcés entre 5h00 et 19 h 30 sur cette nouvelle offre dite finale, dont la seule modification était liée à la question salariale, selon un porte-parole de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (AIMTA) affiliée à la FTQ, qui représente ces 1800 employés des usines de Dorval et Saint-Laurent chez Bombardier.

«Malgré le fait que l’offre ait été acceptée, Bombardier va avoir du travail à faire durant les cinq prochaines années pour regagner la confiance des travailleuses et des travailleurs et rebâtir le sentiment d'appartenance, a cependant affirmé Éric Rancourt, porte-parole de la partie syndicale et agent d’affaires du District 11 de l’AIMTA», par voie de communiqué mercredi soir.

La nouvelle convention collective est d'une durée de cinq ans.

Helen Moka, La Presse Canadienne