Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Jared Bednar veut prendre la place sur le trône occupé par Jon Cooper

durée 21h34
14 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

DENVER — Jared Bednar est à quatre victoires de devenir le premier entraîneur-chef à remporter la Coupe Kelly, la Coupe Calder et la Coupe Stanley.

«Eh bien, je veux dire, mon attention est dirigée sur cette coupe. Je veux l'ajouter à la liste et je veux que notre équipe termine le boulot», a déclaré Bednar à propos de sa formation, l'Avalanche du Colorado.

Dans une finale remplie de joueurs vedettes, ses hommes croiseront le fer avec les vainqueurs de la Coupe Stanley lors des deux dernières saisons, le Ligthning de Tampa Bay.

Bednar ne veut pas vraiment vivre dans le passé, surtout lorsqu'il pourrait écrire son nom dans l'histoire du sport.

Il admet, toutefois, que les philosophies de jeu qui lui ont permis d'être sacré champion dans la ECHL et dans la Ligue américaine de hockey sont les mêmes que celles qu'il a utilisées lors de sa saison de 48 points en 2016-2017 et potentiellement de celles qui offriront un premier titre pour l'équipe en 21 ans.

«Qu'est-ce qui a été constant? Mon approche au jeu et de me concentrer sur le processus que je crois qui est nécessaire pour connaître du succès», a-t-il résumé.

Cela inclut de ne pas se cacher de la douleur qu'a causé les sorties hâtives au deuxième tour lors des trois dernières saisons «et de tenter de trouver de nouvelles façons pour progresser à tous les niveaux», a confié Bednar.

«Les fins de saisons crève-coeur des dernières années en séries ont mené toute notre équipe à cette même mentalité», a-t-il insisté.

Après avoir gagné seulement 22 parties à sa première saison à la barre de l'équipe — après que Patrick Roy eut démissionné en août 2016 —, Bednar a permis à l'Avalanche d'accéder aux séries lors des six dernières saisons.

Ils ont finalement commencé à atteindre leurs objectifs cette saison quand ils ont balayé les Predators de Nashville et les Oilers d'Edmonton et ont défait les Blues de St. Louis en six rencontres au milieu de cette épopée.

«Il fait un excellent travail, a dit la vedette de l'Avalanche, Nathan MacKinnon. Il est très posé, très relax, mais a cette capacité de changer de ton quand il en a besoin. Nous sommes évidemment très chanceux d'avoir un gars comme lui.»

Le centre J.T. Compher a renchéri.

«Il est une bonne tête de hockey et nous permet d'être fins prêts pour affronter n'importe qui, notamment grâce aux séances vidéo et aux entraînements. Il est assez calme et sensible et je crois que c'est ainsi que la chambre tente d'être. Peu importe si ça va bien ou mal, nous tentons de rester dans un bon état d'esprit et d'être concentrés sur le futur.»

Si l'Avalanche peut détrôner le Lightning, Bednar va échanger de place avec Jon Cooper. Ce dernier tentera d'obtenir un troisième titre consécutif, un tour de force qui n'est pas arrivé depuis les Islanders de New York entre 1980 et 1983.

Cooper et Bednar ont tous les deux connu du succès dans les basses divisions du hockey. Cooper a remporté la Clark Cup avec les États-Unis tout comme la Coupe Calder avant de rejoindre le Lightning en 2013.

La série démarrera mercredi à Denver, au Colorado.

Arnie Stapleton, The Associated Press