Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L'édifice Saint-Sulpice deviendra la Maison de la chanson et de la musique du Québec

durée 15h49
23 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — La Maison de culture et de la musique du Québec verra bel et bien le jour, ce qui permettra du même coup d'assurer la sauvegarde de l'édifice patrimonial de l'ancienne bibliothèque Saint-Sulpice.

L'annonce en a été faite jeudi par le premier ministre François Legault en compagnie de la ministre de la Culture, Nathalie Roy, et les responsables du projet, ainsi que certains monuments de la chanson québécoise, en l'occurrence Gilles Vigneault, Louise Forestier et Claude Dubois. 

Le magnifique édifice de style Beaux-Arts, inoccupé depuis 2005, accueillera ainsi les documents et autres artéfacts liés à la musique qui sont entre les mains de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), mais deviendra aussi un lieu de rencontre et de création pour le monde de la musique.

On y prévoit en effet l'aménagement de studios, d'ateliers, de locaux pour accueillir des artistes en résidence et le réaménagement de sa salle de concert déjà existante.

Il s'agit d'un projet de 50 millions $ qui sera financé par Québec et par la Ville de Montréal, mais aussi en grande partie par la vente à Hydro-Québec d'un terrain appartenant à la BAnQ.

Les citoyens pourront y consulter de nombreux documents, vidéos et enregistrements liés à l'histoire musicale du Québec.

La présidente et directrice générale de la BAnQ, Marie Grégoire, a également annoncé que les Québécois seront consultés afin de déterminer les 50 chansons les plus marquantes de l'histoire du Québec qui feront ensuite l'objet de capsules destinées au grand public.

La réalisation de ce projet est en grande partie attribuable à l'animatrice Monique Giroux, qui en était la porteuse depuis une vingtaine d'années.   

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne