Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La CAQ entend donner suite au rapport Savoie en embauchant plus de cadres en santé

durée 13h57
15 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

QUÉBEC — Le gouvernement Legault s'engage à donner suite au rapport Savoie en embauchant des «centaines» de cadres intermédiaires dans le réseau de la santé.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, en a fait l'annonce mercredi, en point de presse à l'Assemblée nationale, disant vouloir faire un «effort de décentralisation important».

Dans le passé, la Coalition avenir Québec (CAQ) de François Legault avait promis de dégraisser l'État et d'abolir 20 000 postes (en 2014) et 5000 postes (en 2018).     

Le ministre Dubé se dit désormais «très à l'aise» avec l'embauche prévue de «100, 200» cadres supplémentaires. «Il y a un processus en affaires (...) qu'on appelle d'amélioration continue», a-t-il déclaré. 

«Moi, je suis là-dedans. Je prends une situation qui est rendue à B ou à C, puis là je me dis comment je peux faire pour l'améliorer», a-t-il ajouté.

Le mandat qu'il a confié à la sous-ministre à la Santé Dominique Savoie consistait à dégager des pistes de réflexion en matière de gouvernance, d'organisation du travail et de redéfinition des rôles.

Le rapport intitulé «Une gouvernance renouvelée du réseau de la santé et des services sociaux» pousse par ailleurs le gouvernement à réfléchir à la possibilité de dépolitiser la santé.

«Il nous apparaît incontournable que le gouvernement réfléchisse à une révision de plus grande envergure des paliers de gestion actuels par la création d'une nouvelle entité», écrit Mme Savoie.

Elle propose la création d'une entité «neutre, pleinement imputable, très opérationnelle, orientée vers les résultats et la satisfaction des usagers».

Caroline Plante, La Presse Canadienne