Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le masque ne sera plus obligatoire dans les transports publics au Québec le 18 juin

durée 13h39
8 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les transports publics au Québec à compter du samedi 18 juin, a annoncé mercredi le ministre de la Santé et des Services sociaux.

Christian Dubé indique dans un communiqué que le gouvernement avait pris cette décision à la suite d'une recommandation de la Santé publique. 

Le choix de porter le masque dans les transports en commun demeurera «à la discrétion de chaque personne», comme c'est le cas depuis le 14 mai dans les lieux publics publics fermés ou partiellement couverts, comme les épiceries, les cinémas ou les marchés publics.

Le port du masque ou du couvre-visage demeure obligatoire dans les centres hospitaliers (excluant les hôpitaux psychiatriques), les CHSLD (publics ou privés), les CLSC et les cliniques (sauf celles où l'on offre exclusivement des services de santé mentale).

Par ailleurs, les personnes qui ont eu la COVID-19 doivent porter le masque lors de toute interaction sociale au minimum cinq jours suivant leur isolement à domicile, et celles qui vivent avec une personne ayant la COVID-19 doivent aussi le porter durant 10 jours, rappelle le ministère de la Santé.

Le gouvernement rappelle que le port du masque demeure recommandé pour plusieurs groupes, notamment les personnes vulnérables en raison de leur état de santé ou de leur âge. Il est également recommandé de porter le masque en présence de ces personnes afin de limiter autant que possible les risques de contagion.

Le ministre Dubé invite d'ailleurs la population à respecter ceux qui souhaitent continuer à porter le masque, qui demeure un moyen de diminuer le risque d'infection.

«Il s'agit d'une étape importante, qui vient confirmer l'amélioration significative de la situation épidémiologique au cours des dernières semaines, a indiqué mercredi le ministre Dubé. La décision de porter le masque, tant dans les lieux publics que dans les transports en commun, demeurera un choix personnel.»

La Presse Canadienne