Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les Alouettes perdent le match, mais surtout William Stanback à Calgary

durée 00h04
10 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

CALGARY — Les Alouettes de Montréal ont lancé leur saison 2022 en faisant preuve de beaucoup de résilience face aux Stampeders de Calgary, qui l'ont tout de même emporté 30-27.

C'est un placement du vétéran Rene Paredes sur 38 verges, avec 29 secondes à faire au dernier quart, qui a donné la victoire aux Stamps (1-0), qui ont aussi perdu un gros morceau: le quart Bo Levi Mitchell n'a pas terminé la rencontre. C'est Jake Maier qui a disputé les deux dernières séquences offensives des locaux.

Il s'agissait du troisième placement réussi de Paredes, qui a aussi connu du succès sur 41 et 23 verges.

Les Alouettes ont repris le ballon à leur ligne de 43 avec 21 secondes à jouer, mais n'ont pas été en mesure de s'approcher à distance suffisante pour que David Côté crée l'égalité. Vernon Adams fils a tenté une passe va-tout sur le dernier jeu du match, mais les défenseurs des Stamps ont rabattu cette passe dans la zone des buts.

Côté a réussi des placements de 26 et 23 verges. William Stanback, Dominique Davis et Adams ont marqué des touchés pour les Alouettes (0-1) dans la défaite.

La réplique des vainqueurs est venue de Ka,Deem Carey (deux fois) et Malik Henry.

Lourdes pertes

Dès les premiers instants du match, la formation de Khari Jones s'est vue privée de trois partants, et pas les moindres: le demi à l'attaque et finaliste au titre de joueur par excellence de la LCF en 2021 William Stanback, le spécialiste des retours de bottés Mario Alford, ainsi que le demi défensif Greg Reid.

Des trois, Stanback est le cas le plus inquiétant, pas seulement pour ce qu'il représente pour l'attaque des Alouettes, mais en raison de la gravité de la blessure. Le porteur de ballon est sorti en motorisé du terrain après avoir encaissé un plaqué très bas de Tre Roberson au deuxième quart. Il a été conduit dans un hôpital de Calgary en compagnie du médecin de l'équipe. 

Alford est de son côté touché à l'abdomen, tandis que Reid est blessé à un genou. 

Malgré ces durs coups, les Alouettes ont été dans la rencontre jusqu'à la fin. 

Faux départ

Adams a bien mal amorcé sa saison. Dès la première séquence à l'attaque, Adams a été victime d'une interception. Sur sa première tentative de passe de la saison, le quart des Alouettes a vu le ballon être dévié par l'excellent joueur de ligne défensive Mike Rose, qui a levé le bras droit juste au bon moment. Le ballon a ensuite été touché par le demi défensif Dionté Ruffin, avant que Rose ne le capte en plongeant.

Les Stampeders ont repris à la ligne de 49 verges des Alouettes. Six jeux plus tard, Henry inscrivait le premier majeur des siens en 2022.

Adams s'est toutefois bien repris dès la séquence suivante. Sur un deuxième jeu et 11, il a rejoint Eugene Lewis sur 55 verges pour amener le ballon à la ligne de 20 des locaux. Quatre jeux plus tard, il a trouvé Stanback libre comme l'air du côté gauche et l'a rejoint sur un jeu de sept verges pour permettre aux Alouettes de créer l'égalité.

Le quart des Alouettes a été victime d'une autre interception au troisième quart. Les Stamps ont repris avec une position avantageuse, mais leur indiscipline les a limités à un placement de 23 verges de Paredes, qui les rapprochait à 24-20.

Les Alouettes ont été victime d'un autre revirement coûteux en fin de troisième quart, quand Rose a levé le bras droit pour bloquer la tentative de placement de 35 verges de Côté. Les Stampeders ont repris le ballon à leur ligne de 46, une séquence qui s'est terminée au début du quatrième quart par le deuxième touché du match de Carey, qui portait alors la marque à 27-24 Stampeders. Un reversement de 10 points en faveur des locaux.

La Presse Canadienne