Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les Dodgers ont une masse salariale de 310 M $; pourraient payer 47 M $ en pénalité

durée 08h57
4 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

NEW YORK — Les Dodgers de Los Angeles ont commencé la saison avec une masse salariale record de 310,6 millions $ US selon le calcul effectué pour l'application de la taxe sur la masse salariale, communément appelée la «taxe de luxe», ce qui signifie que le club est en voie de débourser une pénalité record de 47 millions $, selon les chiffres compilés par le Baseball majeur et obtenus par l'Associated Press.

Cinq équipes dépassent les 230 millions $ en masse salariale, premier palier entraînant le versement d'une pénalité. S'ils sont toujours cinq clubs au-dessus de ce montant à la fin de la saison, ils seront à une équipe du record de six , en 2016.

Après avoir ajouté Freddie Freeman et fait signer un lucratif contrat d'une saison à Trea Turner, les Dodgers sont la seule équipe à avoir franchi le quatrième palier, surnommé la «Taxe Cohen», pour le propriétaire des Mets de New York, Steve Cohen.

La masse salariale des Dodgers perdra toutefois 28,1 millions $ si la suspension pour violence domestique imposée au partant Trevor Bauer est maintenue en appel.

Les Mets, à leur deuxième saison dans le portefeuille de Cohen, ont la deuxième masse salariale la plus élevée à 289,3 millions $, soit 667 278 $ sous la «Taxe Cohen». Ils devraient alors débourser 22,5 millions $ en pénalité. L'ajout du partant Max Scherzer, des voltigeurs Sterling Marte et Mark Canha, ainsi que de l'avant-champ Eduardo Escobar explique en partie cette masse salariale très élevée.

Les Yankees de New York ont la troisième masse salariale la plus élevée à 261,4 millions, ce qui entraînerait une pénalité de 7,6 millions $. Les Phillies de Philadelphie sont quatrièmes, `s 223,3 millions $, pour une pénalité de 466 000 $.

Les Padres de San Diego, seule équipe à avoir versé une taxe de luxe la saison dernière, a commencé la saison à quelques 700 000$ du premier palier.

Le calcul de la pénalité sur la masse salariale est assez complexe et comprend le salaire annuel moyen des joueurs inscrits sur la formation de 40 joueurs, montant auquel est ajouté un peu plus de 16 millions $ de profits par équipe, l'argent dû aux joueurs libérés, les clauses d'option de rachat, les transactions en argent et une portion des sommes versées aux joueurs qui ne sont pas encore admissibles à l'arbitrage.

La masse salariale change au gré des mouvements de personnel effectués en cours de saison et la pénalité n'est réellement calculée qu'avec les chiffres finaux, dévoilés en décembre. L'offre de l'équipe est tenue en compte pour les joueurs qui doivent passer par l'arbitrage.

Les quatre paliers de pénalité se trouvent cette saison à 230, 250, 270 et 290 millions $. Les clubs qui dépassent continuellement la masse maximale offerte doivent payer respectivement 30, 42, 75 et 90 % de plus par pallier franchi. Les Dodgers se trouveraient dans cette situation cette saison.

Dès qu'une équipe retombe sous le premier palier pour une saison, elle n'est plus considérée comme récidiviste pour le calcul de la pénalité.

Au début de la saison, quatre équipes détenaient des masses salariales totales de moins de 100 millions $: les Athletics d'Oakland (64,8 M$), les Pirates de Pittsburgh (73,5 M$), les Orioles de Baltimore (79,9 M$) et les Guardians de Cleveland (91,2 M$).

Ronald Blum, The Associated Press