Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Loi sur les mesures d'urgence: les conservateurs veulent la démission de Mendicino

durée 16h23
14 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — Les conservateurs fédéraux disent que le ministre de la Sécurité publique a perdu sa crédibilité à cause de ses commentaires sur la décision d'invoquer la Loi sur les mesures d'urgence et ils lui demandent de démissionner.

Marco Mendicino fait l'objet d'un examen minutieux depuis qu'il a déclaré à un comité spécial de la Chambre des communes que la police avait demandé au gouvernement d'invoquer la Loi sur les mesures d'urgence alors que le soi-disant «convoi de la liberté» s'emparait du centre-ville d'Ottawa en février.

Depuis lors, la GRC et la police d'Ottawa ont déclaré qu'elles n'avaient pas demandé l'application de la loi, et le sous-ministre de la Sécurité publique a indiqué au même comité que les propos de M. Mendicino avaient été mal compris.

M. Mendicino a tenté de clarifier ses commentaires, affirmant que le gouvernement avait consulté la police sur les pouvoirs dont elle avait besoin pour mettre fin aux blocages, et que la Loi sur les mesures d'urgence était le seul moyen de leur donner ces pouvoirs.

Il a dit que le gouvernement «ne s'excusera jamais d'avoir fait le nécessaire» pour mettre fin aux manifestations et a appelé l'opposition officielle à s'excuser d'avoir soutenu le convoi.

Le comité spécial explorant la décision d'invoquer la loi se réunit à nouveau mardi soir et entendra la vice-première ministre Chrystia Freeland et le ministre de la Protection civile Bill Blair.

La Presse Canadienne