Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Nassar: Simone Biles et d'autres gymnastes menacent de poursuivre le FBI pour 1 G$US

durée 09h15
8 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

DÉTROIT — La médaillée d'or olympique Simone Biles et des dizaines d'autres gymnastes qui allèguent avoir été agressées sexuellement par Larry Nassar poursuivent le FBI pour plus d'un milliard $US, ont annoncé des avocats mercredi. 

Biles et ses collègues reprochent à l'agence gouvernementale d'avoir laissé le médecin sportif poursuivre ses activités criminelles malgré le fait qu'elle avait déjà reçu des plaintes contre lui. 

Il ne fait aucun doute que les agents du FBI savaient en 2015 que Nassar, présentement emprisonné, était accusé d'avoir agressé des gymnastes, mais ils ne sont pas intervenus, lui permettant de poursuivre ses activités criminelles auprès de jeunes femmes pendant plus d'un an. Il a plaidé coupable en 2017 et purge présentement une peine de plusieurs décennies d'emprisonnement. 

«Il est temps que le FBI soit tenu responsable», a déclaré Maggie Nichols, une gymnaste championne de l'Université de l'Oklahoma entre 2017 et 2019. 

En vertu du code pénal fédéral, l'agence du gouvernement américain dispose d'une période de six mois pour répondre aux plaintes déposées mercredi. Des poursuites pourraient ensuite être enclenchées, en fonction de la réponse du FBI. 

Parmi les 90 plaignantes se trouvent Biles, Aly Raisman et McKayla Maroney, toutes des médaillées d'or olympiques, selon la firme d'avocats californienne Manly, Stewart & Finaldi.

«Si le FBI avait simplement fait son boulot, Nassar aurait été arrêté avant d'avoir pu agresser des centaines de jeunes femmes, dont moi», a dit l'ex-gymnaste de l'Université du Michigan Samantha Roy. 

Un courriel visant à obtenir des commentaires a été expédié au FBI. 

Ed White, The Associated Press