Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Phil Mickelson et tous les joueurs qualifiés pourront jouer à l'Omnium des États-Unis

durée 14h15
7 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

Phil Mickelson et Dustin Johnson sont les bienvenus pour disputer l'Omnium des États-Unis la semaine prochaine en vertu d'une décision de l'USGA. L'organisme priorise le caractère ouvert du tournoi plutôt que la décision d'un joueur de jouer au sein d'une ligue rivale financée par l'Arabie saoudite.

Mickelson et Johnson, qui font partie de la douzaine de golfeurs inscrits pour le tournoi de la nouvelle ligue dissidente de golf (LIV) cette semaine, disposent d'une exemption pour l'Omnium des États-Unis du 16 au 19 juin au Country Club en banlieue de Boston. Les deux ont fait savoir qu'ils prévoyaient disputer le troisième tournoi majeur de l'année.

Parmi les autres joueurs dans la même situation qui se sont engagés avec la nouvelle ligue figurent Sergio Garcia, Louis Oosthuizen et Kevin Na.

«En ce qui concerne les joueurs qui pourraient choisir de jouer à Londres cette semaine, nous nous sommes simplement posé cette question: un joueur qui s'est qualifié pour l'Omnium des États-Unis 2022, en vertu de nos critères connus, devrait-il être tenu à l'écart du terrain à la suite de sa décision de se joindre à un autre événement? Et nous avons finalement décidé qu'il ne devrait pas», a déclaré l'USGA.

Cette décision n'est pas surprenante. Le deuxième plus ancien championnat de golf est fier du caractère ouvert de son tableau de 156 joueurs. Aucun des quatre autres tournois majeurs n'a fixé un critère qui oblige environ 50% du plateau à passer par une qualification de 36 trous.

«C'est l'un des aspects qui distinguent notre tournoi de tous les autres. Et si vous ne le croyez pas, regardez ce qui s'est passé hier», a souligné Mike Whan, le président-directeur général de l'USGA, lors d'un entretien téléphonique.

Il faisait référence aux qualifications de 36 trous pour 49 places qui se sont déroulées dans huit villes américaines et une au Canada. Trois autres ont eu lieu auparavant au Texas, au Japon et en Angleterre.

Les critiques visant la nouvelle ligue dirigée par Greg Norman visent principalement la source de financement, le Fonds public d'investissement d'Arabie saoudite, un pays au bilan catastrophique en matière des droits de la personne, notamment le meurtre du journaliste du Washington Post, Jamal Khashoggi.

«Je me rends compte que les gens ont des opinions tranchées et pensent qu'il devrait peut-être y avoir une clause de moralité, a noté Whan. Comme je l'ai dit à notre équipe hier soir, avec plus de 9300 participants à l'Omnium des États-Unis, si nous décidons de tenir compte de ce qu'il y a sur leur manche, sur leur sac ou sur quel circuit ils jouent, sur ce que nous croyons être acceptable ou non, je crois que nous n'en finirons jamais.

«Nous ne scrutons pas les croyances personnelles et qui les financent, a-t-il ajouté. Cela ne veut pas dire que nous ne nous en soucions pas.»

L'USGA a précisé dans son communiqué que l'identité des joueurs la semaine prochaine à Brookline ne devrait pas suggérer que l'organisation soutient la ligue dissidente ou les actions et les commentaires d'un golfeur.

Johnson a obtenu une exemption de 10 ans à la suite de sa victoire à l'Omnium des États-Unis en 2016. Mickelson dispose d'une exemption de cinq ans après sa victoire au championnat de la PGA l'année dernière. D'autres, comme Na et Talor Gooch, figuraient parmi les 60 meilleurs au monde.

Johnson et Oosthuizen font partie de ceux qui ont annulé leur adhésion au circuit de la PGA. Mickelson pourrait faire face à des mesures disciplinaires du circuit, car il n'autorisait pas la présence aux tournois de la ligue rivale. Les autorisations sont requises en vertu des règlements de la PGA.

Doug Ferguson, The Associated Press