Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pré-campagne électorale: François Legault prend un bain de foule à Sherbrooke

durée 16h03
20 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

SHERBROOKE, Qc — Le premier ministre François Legault s’est payé un bain de foule dans une circonscription détenue par Québec solidaire, lundi, alors que c’est la deuxième fois en quelques semaines qu’il visite Sherbrooke.

En arrivant au marché de la Place de la Gare, François Legault a serré dans ses bras sa candidate vedette, l’ex-députée bloquiste et ex-mairesse de Longueuil Caroline St-Hilaire, avant d’être félicité par des citoyens pour sa gestion de la pandémie et sollicité par d’autres qui voulaient être pris en photo avec lui.

Parmi la poignée de citoyens, surtout des sexagénaires, un homme lui a lancé qu’il était son premier ministre préféré depuis René Lévesque.

François Legault, flatté par la comparaison, lui a toutefois signifié qu’il n’avait pas accompli autant que le père du Parti québécois (PQ).

Au cours des dernières décennies, le PQ et le Parti libéral se sont échangé cette circonscription qui n’a jamais été caquiste. Aux dernières élections en 2018, la solidaire Christine Labrie avait remporté le suffrage avec 34 % des votes et la CAQ avait terminé troisième, derrière le Parti libéral, en récoltant 23 % des voix.

Selon le site de projections électorales Québec125, la course s’annonce très serrée à Sherbrooke, alors que la CAQ et Québec solidaire sont nez à nez.

Lors d’un échange avec une citoyenne de 71 ans, François Legault a justement fait référence à la députée solidaire.

La dame l’a interpellé concernant des difficultés qu’elle rencontre avec le CLSC de son secteur.

Elle vit avec son fils paraplégique et elle affirme avoir été incapable d’obtenir l’aide du CLSC lorsqu’un infirmier embauché par une agence privée ne s’est pas présenté comme prévu à son domicile.

Le premier ministre Legault lui a expliqué qu’elle pouvait s’adresser à la députée solidaire de la région, Christine Labrie. 

«Je ne veux plus rien savoir d’elle», a indiqué la dame de 71 ans.

François Legault lui a répondu «d’accord, on va s’en occuper», en faisant référence aux élections qui auront lieu cet automne.

Après avoir acheté du chocolat à l’érable, le premier ministre a discuté d’autonomie alimentaire avec de jeunes producteurs maraîchers qui ont un kiosque au marché, échange lors duquel François Legault a rappelé que «50 % des produits qu’on mange viennent de l’extérieur» et qu’il souhaite changer cette tendance.

Florence, une jeune maraîchère, a signalé au premier ministre que si autant de produits étrangers inondent les épiceries, c’est «parce que les producteurs étrangers arrivent à les vendre à de meilleurs prix» et qu’il faut donc soutenir davantage les producteurs locaux.

«On a besoin d’un petit coup de main du gouvernement», a indiqué la productrice en expliquant que les producteurs de la région voudraient notamment «des structures d’entreposage collectives», pour les aider à diminuer les coûts et faire face aux «gros joueurs» étrangers.

François Legault lui a signifié qu’augmenter l’autonomie alimentaire du Québec est prioritaire pour son gouvernement.

Questionnée à savoir si la discussion avec le premier ministre aurait un impact sur la façon dont elle votera en octobre prochain, la productrice a expliqué qu’elle compte lire le programme électoral de chaque parti politique et choisira en fonction de celui qui aura la meilleure vision pour les producteurs alimentaires du Québec.

 Visite de l'usine Kruger

En fin d’après-midi, François Legault a participé à l’inauguration officielle de l’usine de papier tissu Produits Kruger, mise en service en 2021 à Sherbrooke.

«Ce projet, qui représente des investissements supplémentaires de 351,5 millions $, concrétisera la vision de l'entreprise de faire de Sherbrooke un pôle majeur de fabrication de produits de papier tissu haut de gamme en Amérique du Nord», a souligné Kruger dans un communiqué de presse.

L’inauguration de l’usine et la pelletée de terre du projet d’expansion se sont déroulées en présence du chef de la direction de Kruger, Joseph Kruger II, du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, et d’autres élus de la région.

Stéphane Blais, La Presse Canadienne