Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Québec lance trois projets-pilotes d'Alerte SILVER pour retracer les aînés disparus

durée 10h08
7 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

JOLIETTE, Qc — Chose promise, chose due: Québec lance trois projets-pilotes d’alerte SILVER qui vise à retrouver les personnes souffrant d’un trouble neurocognitif majeur qui sont portées disparues et dont la vie est en danger.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, en a fait l’annonce ce mardi à Joliette, l’une des trois MRC où auront lieu les projets-pilotes, les deux autres étant celles de la Vallée-de-l’Or, en Abitibi-Témiscamingue, et de Drummond, dans le Centre-du-Québec.

Ces alertes seront émises seulement sur les téléphones cellulaires – et non à la radio ou à la télévision – dans une zone géographique très localisée, là où la personne est portée disparue. Ces alertes visent particulièrement les personnes âgées atteintes d'Alzheimer qui sortent de leur résidence et qui s'égarent.

Les trois projets-pilotes seront mis en œuvre à compter du 5 septembre prochain et se poursuivront jusqu’au 5 septembre 2023, après quoi ils seront soumis à une analyse afin d’évaluer si le concept peut être étendu à travers la province.

Il s’agit d’une première au Canada; deux États américains ont mis en œuvre un système similaire, soit la Californie et l’Arizona.

L’acronyme SILVER a été imaginé pour signifier Système d’Information pour Localiser les personnes Vulnérables Égarées et Recherchées.

Il s’agit d’une promesse électorale faite par la Coalition avenir Québec lors de la campagne de 2018, et la ministre Blais n’était pas peu fière d’en faire l’annonce à l'aube de la prochaine campagne en vue de l’élection du 3 octobre prochain.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne