Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Remparts: Patrick Roy n'a pas terminé sa réflexion, mais ne pense pas à la LNH

durée 10h49
8 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — Patrick Roy n'a pas terminé sa réflexion. Mais on sent que le directeur général et entraîneur-chef des Remparts de Québec est encore ébranlé par l'élimination de son club en demi-finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le bilan des Remparts a ressemblé davantage à un bilan de Roy, même si le propriétaire, Jacques Tanguay, avait prévenu les médias dès le départ que la réflexion du membre du Temple de la renommée du hockey n'était pas terminée.

Sans surprise, la majeure partie de la période de questions a été passée sur l'avenir de ce dernier et non sur la brillante saison des Remparts, meilleure équipe du circuit Courteau en 2021-22 avec 51 victoires et 104 points.

Roy a parlé d'un énorme sentiment d'injustice, soulignant ce qui est selon lui une carence au niveau de l'arbitrage. Il dit n'avoir jamais été aussi émotif après une défaite qu'après celle subie dans le cinquième et décisif match contre les Cataractes de Shawinigan, la semaine dernière. 

Une semaine plus tard, Roy avoue encore voir le fil du match en fermant les yeux, ajoutant du même souffle qu'il a «hâte de ne plus le voir». Il a même parlé d'émotions qu'il n'avait pas vécues au moment d'annoncer sa retraite du hockey professionnel.

Tanguay a vanté le travail accompli par Roy depuis son retour dans le giron des Remparts, notamment souligné par le titre de directeur général de l'année cette saison. Selon Tanguay, le titre d'entraîneur-chef aurait aussi pu lui revenir. L'équipe assemblée par Roy devrait de nouveau aspirer aux grands honneurs la saison prochaine, un fait qui pèse dans la réflexion de l'ex-no 33.

Une chose est certaine, les différentes ouvertures pour un poste d'entraîneur-chef dans la Ligue nationale ne font pas partie de cette réflexion. Roy ne s'attend d'ailleurs pas à recevoir quelque offre que ce soit.

Il décrochera complètement au cours de la prochaine semaine, qu'il passera en vacances. L'ex-gardien du Canadien de Montréal et de l'Avalanche du Colorado devrait reprendre le collier ensuite pour le repêchage de la LHJMQ et des joueurs européens. Le travail pour ces deux repêchages est suffisamment avancé pour qu'il s'accorde ces quelques jours loin du hockey.

Toutes les options sont néanmoins ouvertes pour Roy: il pourrait demeurer directeur général des Remparts, quitter l'organisation complètement, voire le hockey tout simplement. Il croit cependant que s'il devait quitter l'organisation, il demeurerait impliqué dans le hockey, «à la radio ou la télévision».

La Presse Canadienne