Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Reprise des négociations chez Bombardier après une journée de grève

durée 08h56
14 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — Les négociations reprennent ce mardi matin entre Bombardier et le syndicat qui représente les 1800 travailleurs des usines de Saint-Laurent et Dorval, après une journée de grève lundi.

Les syndiqués membres de l'Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (AIMTA), affiliée à la FTQ, avaient rejeté l'offre patronale finale dans une proportion de 76 % samedi dernier.

Puis ils ont débrayé durant une journée lundi, avant de revenir à la table de négociations mardi matin.

Éric Rancourt, agent d'affaires de l'AIMTA responsable du dossier Bombardier, affirme y arriver «gonflé à bloc» après une journée de grève. Il rapporte que les travailleurs de Bombardier ressentent beaucoup de «frustration», ayant l'impression d'avoir fait des sacrifices, ces dernières années, pour soutenir l'entreprise et voir des  dirigeants toucher des primes, alors qu'eux n'ont pas encore eu les augmentations qu'ils souhaitaient.

Les points qui restent en litige concernent les salaires et l'indexation des rentes de retraite.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne