Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sommet des Amériques: le président Biden accueillera les participants mercredi

durée 04h50
8 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

LOS ANGELES — Le président Joe Biden et le premier ministre Justin Trudeau ont des agendas bien différents ce mercredi même s’ils sont tous deux arrivés à Los Angeles pour participer au Sommet des Amériques.

Avant que les réunions des dirigeants ne commencent, le président des États-Unis enregistrera une apparition à l’émission de télévision animée par Jimmy Kimmel.

Pour sa part, le premier ministre du Canada, qui est arrivé à Los Angeles mardi soir, aura des entretiens mercredi avec son homologue de la Barbade, Mia Mottley, sur des questions environnementales. Plus tard, il participera à une table ronde avec des dirigeants d'Amérique latine et des Caraïbes pour discuter de changements climatiques, de la défense des valeurs démocratiques et de la promotion de l'égalité des sexes.

Il discutera également avec Shilpan Amin, le président de General Motors International, des véhicules électriques, d’objectifs climatiques et d’efforts pour dynamiser la croissance économique.

Joe Biden et Justin Trudeau se rencontreront en fin de journée, lorsque le président accueillera toutes les délégations lors de la cérémonie d'ouverture officielle du Sommet des Amériques.

Mardi, Justin Trudeau et la ministre de la Défense nationale, Anita Anand, ont eu des entretiens au Colorado avec des commandants américain et canadien du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD), le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, et le général de l'U.S. Air Force, Glen VanHerck, actuel commandant conjoint du NORAD.

Les États-Unis et le Canada ont convenu que le NORAD, le seul système de défense binational de ce type au monde, a grandement besoin d'améliorations s'il veut contrer des agresseurs potentiels comme la Russie et la Chine.

Mais ni M. Trudeau ni Mme Anand n'ont offert d'indices sur les initiatives qui pourraient être prises.

James McCarten, La Presse Canadienne