Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un camp d'été néo-écossais offre des places pour des enfants en deuil

durée 09h18
12 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

HALIFAX — Un camp de vacances de la Nouvelle-Écosse accueillant les enfants souffrant de diverses maladies a lancé un programme pour ceux vivant un deuil.

David Graham, le chef de la direction de Brigadoon Village, au nord-ouest de Halifax, a annoncé samedi d'importants travaux pour la construction d'un nouvel immeuble pour les arts, des installations pour les repas extérieurs et d'autres ajouts qui permettront d'accueillir 300 enfants de plus. L'investissement s'élève à 12,5 millions $.

Le camp a un budget d'exploitation de 2,5 millions $. Les deux tiers de cette somme proviennent de dons.

La santé mentale est devenue un élément de plus en plus important de la programmation de ce camp estival. On reconnaît que la dépression et l'anxiété sont les plus graves maladies secondaires que ces enfants peuvent souffrir, en plus de leurs maladies chroniques.

Simone Sewell, un coordinateur et un ancien conseiller du programme de deuil, dit que la stratégie est d'immerger ces enfants dans des activités normales d'un camp: ateliers d'art, jeux en plein air, natation. Du temps est réservé pour qu'ils puissent partager leurs émotions avec des conseillers bien formés.

En 2011, le Brigadoon Village comptait une trentaine d'enfants inscrits. Plus de 10 ans plus tard, sa capacité est maintenant de 3500 campeurs.

Michael Tutton, La Presse Canadienne