Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un conseiller de la commissaire sur le racisme systémique au N.-B. claque la porte

durée 11h21
22 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

FREDERICTON — Le conseiller principal en politiques de la commissaire sur le racisme systémique au Nouveau-Brunswick a démissionné, invoquant des questions d'ingérence du gouvernement. 

Robert Tay-Burroughs a publié mardi sa lettre de démission sur les réseaux sociaux, affirmant qu'il était troublé «par les faux semblants» sous lesquels le bureau de la commissaire sur le racisme systémique accomplissait sa tâche. 

Il soutient que des balises ont été placées par des «forces extérieures» sur ce que la commissaire Manju Varma pouvait écrire dans son rapport final, attendu en octobre.

Cette démission est survenue au lendemain de la publication par les chefs mi'kmaq d'une ébauche de rapport provisoire que Mme Varma avait préparée en avril, mais qu'elle n'avait pas rendue publique.

Ce projet de rapport recommandait notamment la tenue d'une enquête publique sur le racisme que subissent les Autochtones dans le système judiciaire au Nouveau-Brunswick.

La ministre des Affaires autochtones, Arlene Dunn, déclarait aux journalistes lundi que le gouvernement avait effectivement rencontré Mme Varma en avril, mais qu'il n'avait pas demandé à la commissaire de garder secret son rapport provisoire.

La Presse Canadienne