Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un nouveau sondage indique que des électeurs préfèrent Charest et Brown à Poilievre

durée 04h00
15 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — Un nouveau sondage suggère que les électeurs libéraux et néo-démocrates pensent que Jean Charest ou Patrick Brown feraient le meilleur chef du parti conservateur fédéral.

Les données publiées par la firme de sondage Léger sont basées sur un sondage réalisé en ligne auprès de 1 528 adultes canadiens le week-end dernier à l'aide de la technologie web de sondage assistée par ordinateur.

On ne peut pas lui attribuer une marge d'erreur, car les sondages sur Internet ne sont pas considérés comme des échantillons aléatoires.

Le questionnaire a demandé aux répondants lequel des six candidats en lice serait, selon eux, le meilleur chef du parti, qui sera dévoilé le 10 septembre.

Le vice-président exécutif de la firme Léger, Christian Bourque, explique que l'un des problèmes qu'ils rencontrent lorsqu'ils sondent les Canadiens au sujet d'une course à la direction d'un parti est qu'environ un tiers semblent indifférents.

Les données obtenues suggèrent que 58% des participants ont répondu qu'ils ne savaient pas ou ils n'ont choisi aucune des réponses lorsqu'on leur a demandé quel candidat ferait le meilleur chef conservateur.

En ce qui concerne les électeurs conservateurs, le sondage montre que 23% des répondants ont déclaré ne pas savoir et seulement 8% n'ont sélectionné aucune des réponses proposées. 

Parmi les électeurs conservateurs qui ont répondu au sondage, les données suggèrent que 44 % d'entre eux croient que Pierre Poilievre, le député de longue date de la région d'Ottawa connu pour ses attaques contre le gouvernement et la Banque du Canada au sujet de l'inflation, ferait le meilleur chef de parti.

Jean Charest, l'ancien premier ministre du Québec, est arrivé loin deuxième avec 14% des électeurs conservateurs, selon les résultats du sondage, tandis que les quatre autres candidats restants se sont classés beaucoup plus bas.

En ce qui a trait aux répondants qui soutiennent d'autres partis politiques, les données de Léger montrent que 25 % des électeurs fédéraux libéraux et néo-démocrates pensent que Jean Charest ferait le meilleur chef conservateur.

Les résultats suggèrent également que 11% des libéraux et des néo-démocrates choisiraient Patrick Brown, qui est maire de Brampton, en Ontario, et qui dirigeait auparavant les progressistes-conservateurs de l'Ontario.

En revanche, les données soulèvent que seulement 6 % des partisans libéraux et néo-démocrates estiment que M. Poilievre serait le meilleur choix.

Les résultats surviennent alors que l'une des principales tâches auxquelles seront confrontés les candidats à la direction des conservateurs, s'ils gagnent, sera d'accroître le soutien au parti avant les prochaines élections fédérales, en particulier dans l'Ontario qui possède beaucoup de sièges.

«La seule façon de reconquérir l'Ontario et de faire mieux au Québec est d'éloigner les électeurs du Parti libéral et du NPD», a déclaré Christian Bourque.

Les données de la firme Léger montrent également que 57% des répondants qui appuient le Parti populaire du Canada, plus à droite, estiment que M. Poilievre devrait être le prochain chef conservateur.

La Presse Canadienne