Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une «possible» recrudescence des cas de COVID-19 à l'été, selon le fédéral

durée 11h47
17 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

Bien que les cas de COVID-19 se stabilisent un peu partout au pays, une recrudescence est «possible» au cours de l'été avec l'arrivée des nouveaux variants BA.4 et BA.5 de la famille Omicron, prévient la santé publique fédérale. 

Ces variants ont un «avantage de croissance» par rapport aux autres, a indiqué l'administrateur adjoint de la santé publique du Canada, Dr Howard Njoo, en point de presse vendredi, pour faire le point sur la situation de la COVID-19 et de la variole simienne. 

L'agence fédérale a observé que les BA.4 et BA.5 ont gagné du terrain dans les dernières semaines. 

«On a aussi des indications qu'il y a peut-être comme un échappement immunitaire pour les BA.4 et BA.5. On voit ce qui se passe dans les autres pays en Europe, par exemple au Portugal. C'est possible qu'on puisse avoir une recrudescence à venir», a-t-il détaillé, accompagné de l'administratrice en chef de la santé publique fédérale, la Dre Theresa Tam. 

Par ailleurs, le Dr Njoo a confirmé que Santé Canada avait reçu une demande de Moderna pour l'administration du vaccin contre la COVID-19 auprès des enfants de moins de cinq ans. Les États-Unis ont autorisé vendredi les vaccins de Pfizer et de Moderna chez les touts petits dès l'âge de six mois. 

---

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Frédéric Lacroix-Couture, La Presse Canadienne