Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 août 2018 - 11:00

Deuxième journée de grève des employé-es de la SAQ

Les syndiqué-es de la Montérégie manifestent à Montréal

Quelque dizaines de personnes se sont réunies, le mercredi 22 août à la SAQ Sélection, dans le cadre de la deuxième journée de grève des travailleuses et travailleurs de la Société des alcools (SAQ). Les manifestants se sont ainsi joints à une manifestation qui se déroulait à Montréal afin d’exercer une pression sur le gouvernement pour un déblocage rapide de leur négociation.

« La SAQ s’en prend aux fondements mêmes de la convention collective en voulant diminuer le nombre de postes réguliers et la protection qui permet aux plus anciens employé-es réguliers d’avoir des horaires de qualité, a dénoncé la présidente du SEMB-SAQ, Katia Lelièvre. De telles mesures vont contribuer à augmenter la précarité, déjà très présente dans nos rangs : les temps partiels devront attendre encore plus longtemps pour décrocher des postes réguliers. Quant aux employé-es qui accèdent finalement à ces postes, ils devront se résigner à travailler encore les soirs et la fin de semaine. Nous avons signifié à l’employeur que nous sommes prêts à faire un bout de chemin sur certaines questions relatives à cette négociation, mais il doit laisser tomber ces demandes de recul inacceptables », a-t-elle ajouté.

Crédit photo: Courtoisie 

Rappelons que 70 % des salarié-es de la SAQ sont à temps partiel et qu’une moyenne de douze ans est nécessaire pour obtenir un poste régulier. Sur ces employé-es à temps partiel, entre 700 et 800 travaillent entre 0 et 10 heures par semaine durant certaines périodes de l’année. « La SAQ préfère gérer du temps partiel à la petite semaine plutôt que de stabiliser des personnes dans des postes réguliers, déplore la présidente de la Fédération des employées et employé-es de services FEESP – CSN, Nathalie Arguin. Cette pratique encourage les employé-es à démissionner après avoir reçu leur formation, faute d’heures de travail, ou à devoir se trouver un ou deux autres emplois pour arriver. Ça devient un véritable casse-tête pour ces gens-là. »

« Les libéraux veulent faire du millage en campagne électorale sur la question de la conciliation familletravail-études. S’ils veulent être un tant soit peu crédibles, qu’ils commencent par dégager les mandats qui permettront de dénouer l’impasse à la satisfaction des deux parties. Les travailleuses et travailleurs de la SAQ en Montérégie, ici à Sorel-Tracy, et de partout au Québec sont très dévoués à leur travail : ils savent répondre aux clients et contribuent à donner le meilleur service qui soit. Ils sont en droit de demander plus de stabilité en emploi, et le Conseil central de la Montérégie – CSN les soutiendra jusqu’au bout dans cette lutte légitime », explique Annette Herbeuval, présidente du Conseil central de la Montérégie – CSN.

En juin dernier, après 16 mois de négociation, les 5500 membres du SEMB-SAQ avaient voté à 91 % pour un mandat de six jours de grève. Jusqu’à maintenant, les parties ont tenu plus d’une cinquantaine de séances de négociation. À propos Ce syndicat est affilié à la FEESP – CSN qui compte plus de 425 syndicats, représentant environ 60 000 syndiqué-es dans le domaine des services publics et parapublics. Ce syndicat est aussi affilié au CCM – CSN qui regroupe près de 31 000 membres répartis dans plus de 200 syndicats.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.