Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 octobre 2018 - 09:00

Le gouvernement du Canada prend des mesures contre la maladie de Lyme

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement du Canada a annoncé que 4 millions de dollars seront accordés au Réseau de recherche pancanadien sur la maladie de Lyme, afin d'acquérir de nouvelles connaissances visant à améliorer le diagnostic et le traitement de cette maladie, et qu'une somme supplémentaire de 1,25 million de dollars sera destinée à rendre le Canada plus apte à réagir aux effets de la maladie de Lyme sur la santé. 

Ces investissements réalisés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) découlent de l’engagement pris dans le budget de 2017 de soutenir la mise en œuvre du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. 

Sous la direction du Dr Kieran Moore de l’Université Queen’s et des Drs Beate Sander et Samir Patel de l’Université de Toronto, le réseau de recherche réunira des acteurs clés dans le domaine de la maladie de Lyme – des chercheurs, des cliniciens et des patients – et facilitera une collaboration nationale pour assurer de meilleurs résultats cliniques aux personnes atteintes de la maladie de Lyme. Ce réseau multidisciplinaire aidera à combler les lacunes dans les connaissances en matière de prévention et de contrôle de la maladie, de diagnostic et d’options de traitement.

En plus d’accroître la recherche et les données probantes, le gouvernement du Canada s’engage à augmenter la surveillance de la maladie de Lyme, la sensibilisation à la maladie, ainsi que l’éducation et la formation pour le public et les fournisseurs de soins de santé. Ainsi, cinq nouveaux projets se partageront 1,25 million de dollars, accordés par l’entremise du Fonds du programme de maladies infectieuses et de changements climatiques, afin de soutenir ces priorités.

La Montérégie, un terrain fertile pour les tiques

Chaque année, un nombre croissant de Canadiennes et Canadiens et leur famille sont touchés par la maladie de Lyme, une maladie infectieuse propagée par la piqûre de tiques infectées. Le Canada est résolu à minimiser les risques pour la santé publique associés à cette maladie, qui apparaît dans plusieurs régions du pays, en partie en raison des changements climatiques.
En Montérégie seulement, 70 cas de maladie de Lyme ont été déclarés entre le 1er janvier et le 10 octobre 2018. 51 de ces cas ont été contractés sur le territoire montérégien, faisant de ce territoire le plus important, tout juste devant l'Estrie. 

La proximité des États-Unis et les changements climatiques expliqueraient pourquoi la région est l'une des plus fortement touchées par le phénomène.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.