Publicité

1 décembre 2020 - 13:52

Le premier ministre a toutefois admis que la situation n'est pas de bon augure

Noël: Québec prendra une décision finale le 11 décembre

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est le 11 décembre que le gouvernement du Québec prendra sa décision à l’effet que les Québécois puissent ou non tenir des rassemblements pendant le temps des Fêtes. Même si cette date n’est que dans 10 jours, le premier ministre, François Legault, a admis aujourd’hui en conférence de presse que la situation n’est pas de bon augure.

« Le nombre de cas demeure élevé et les hospitalisations sont en hausse un peu partout au Québec. On a dépassé le cap des 700 et un total de 6542 employés du réseau de la santé sont en congé de maladie ou en retrait préventif. Ça ne cesse d’augmenter chaque jour. Plusieurs hôpitaux approchent dangereusement de la limite de patients atteints de la COVID-19 qu’ils sont en mesure d’accueillir. On est à la limite de devoir délester d’autres activités dans le réseau de la santé pour permettre au personnel de souffler » a lancé le premier magistrat d’entrée de jeu.

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 28 décès supplémentaires liés à la COVID-19 et 1177 nouveaux cas alors que 26 nouvelles hospitalisations ont été comptabilisées durant cette même période. Depuis le début de la crise, le Québec a vu 143 548 de ses citoyens combattent la maladie alors que 7084 décès ont été rapportés.

Noël: oui ou non?

En second point, M. Legault tenait aussi à revenir sur la période du temps des Fêtes, où deux rassemblements sont permis entre le 24 et le 27 décembre, selon le scénario d’origine annoncé il y a quelques jours. Évidemment, pour que cette solution se concrétise, la situation doit être sous contrôle.

« On a décidé de se prononcer officiellement sur cette question le 11 décembre prochain. Mais par souci de transparence envers les Québécois, je dois dire que la situation n’est pas de bon augure. On n’est pas dans la bonne direction. La décision sera basée sur  l’impact que cela pourrait causer au système de la santé et à son personnel qui sont déjà fragiles. Mais si rien ne change, malheureusement ce sera non », a-t-il ajouté.

Prêt à vacciner

Le premier ministre a aussi rappelé que le Ministère de la Santé sera prêt à vacciner dès le mois de janvier, si le palier fédéral fournit les vaccins tel que promis. « Les prochains mois seront difficiles, car nous sommes dans le haut de la seconde vague. Mais selon ce que M. Trudeau m’a dit récemment, on pourrait recevoir 700 000 vaccins d’ici mars 2021. »

Appel aux RPA

M. Legault a aussi profité de sa tribune pour interpeller les propriétaires, le personnel et les résidents de RPA (résidence pour aînés). « La situation dans votre milieu de vie nous préoccupe. S’il vous plaît, soyez prudents et ne sortez pas inutilement. Vos résidences sont propices au développement d’éclosion et ce qu’on ne veut pas ce serait d’envoyer plus de personnel hospitalier dans vos milieux, car ça fragiliserait encore plus le système de santé actuel. »

Il a aussi indiqué que la vice-première ministre Geneviève Guilbault annoncera demain, ou plus tard cette semaine, des mesures pour permettre le respect des consignes sanitaires dans les centres commerciaux et les magasins de grande surface.

Enfin, M. Legault s’est adressé à toute personne présentant des symptômes de la maladie. « Si c’est le cas, n’hésitez pas à vous faire tester et ensuite restez à la maison jusqu’au résultat. Je vous demande aussi de répondre aux appels de la Santé publique pour faciliter le traçage. Tout le monde doit faire sa part pour qu’on s’en sorte rapidement », a-t-il terminé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.