Publicité

17 février 2021 - 13:00

Morts survenues la fin de semaine dernière

Décès d’intervenantes en protection de la jeunesse : une tristesse inqualifiable pour l’APTS

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a exprimé son soutien aux intervenants en protection de la jeunesse, partout au Québec, à la suite du décès la semaine dernière de deux intervenantes du Centre jeunesse de Montréal.

« L’annonce du décès de ces deux intervenantes a causé une onde de choc dans l’ensemble du Québec. Nous tenons à exprimer nos sympathies aux familles, aux proches et aux collègues des personnes décédées. La perte de ces jeunes femmes est d’une infinie tristesse. Les intervenants en protection de la jeunesse accomplissent un travail essentiel, excessivement difficile sur le plan psychologique », soutient Joel Bélanger président APTS CISSS Montérégie-Est.

Une vigile a eu lieu plus tôt cette semaine à Longueuil, en solidarité avec les personnes salariées du Centre jeunesse de Montréal, alors que deux veillées ont eu lieu à Montréal pour permettre aux personnes de se soutenir et de se recueillir devant les centres de protection de l'enfance et de la jeunesse Maisonneuve Est et Henri- Bourassa Est.

« La grande famille de l’APTS est endeuillée. Nous voulons transmettre la plus grande vague d’amour possible aux intervenants en protection de la jeunesse, partout au Québec. L’heure est au rassemblement, à la solidarité. Prenons soin les uns des autres. Nous le devons aux collègues décédées et à toutes celles et tous ceux qui mettent du cœur à l’ouvrage pour assurer le bien-être non seulement des enfants, mais aussi de toute la population du Québec », conclut Émilie Charbonneau représentante nationale Montérégie-EST.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.