Publicité

2 avril 2021 - 13:00

Plusieurs éclosions en cours sur le territoire, mais pas de perte de contrôle

La Santé publique de la Montérégie appelle à la vigilance en ce long congé de Pâques

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Pour le moment, les mesures sanitaires en place dans la région de la Montérégie ne changent pas, mais les variants demeurent très présents.  Toutefois, la directrice de santé publique de la Montérégie, Julie Loslier, appelle au respect des consignes en ce long congé de Pâques.

C’est par le biais d’une diffusion en direct sur les réseaux sociaux que Mme Loslier a pris la parole dans les heures qui ont suivi le point de presse de François Legault, le 31 mars.

« Depuis mon dernier vidéo, la situation s’est dégradée en Montérégie et les cas de COVID-19 commencent à remonter, mais nous ne sommes pas en perte de contrôle comme dans d’autres régions. La hausse est soutenue, mais progressive. Je me croise les doigts que ce soit attribuable au respect des consignes par la majorité des citoyens », précise-t-elle d’entrée de jeu.

Nouvelle stratégie dans les écoles à cause des variants

Un bon nombre de variants de la COVID-19 est en circulation en Montérégie selon Dr Loslier. Ces souches différentes de la maladie seraient encore plus contagieuses que les précédentes, si bien que la Direction de santé publique a décidé de changer de stratégie dans les écoles.

«  Désormais, tous les cas positifs de COVID-19 seront traités comme s’ils étaient des variants. Cela signifie donc que, par exemple, si un cas se déclare dans une classe, tous les élèves de ce même groupe seront placés en isolement à la maison et devront se faire tester. Avant, seulement les élèves qui ont eu un contact direct avec les cas positifs devaient le faire, mais maintenant ce sera tous les élèves, mais aussi tous les parents et frères et sœurs des élèves de la même classe. »

Bien que la vaccination soit débutée, ce n’est pas le temps de relâcher nos efforts, soutient Mme Loslier. « On est dans les derniers milles. Je sais que ça peut paraître très long si on compare avec le reste du chemin parcouru, mais ne relâchez pas votre vigilance. Présentement, nous sommes dans une positon enviable. Il y a quelques éclosions, mais la situation demeure sous contrôle malgré tout. On veut que ça reste comme ça. La nouvelle encourageante, c’est que ça va beaucoup mieux dans les milieux de vie pour aînés depuis que ceux-ci ont été vaccinés », se réjouit-elle.

Resserrer la vigilance en milieu de travail

Mme Loslier a appelé les travailleurs à une plus grande vigilance, citant un grand nombre d’éclosions qui surviennent dans les milieux de travail en Montérégie. « Beaucoup de personnes ne portent pas le masque ou viennent au travail malgré la présence de symptômes. Ne faites pas ça. C’est à cause de ce type d’attitude qu’on perd le contrôle dans une région. Pensez à tous les sacrifices que nous avons faits jusqu’à présent. On ne veut pas revenir en arrière et être mis à l’arrêt ou avoir des règles encore plus strictes comme en Outaouais ou à Québec », conclut-elle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.