Publicité

15 juin 2021 - 16:00

Point de presse de Québec

Des deuxièmes doses de Moderna et AstraZeneca sont maintenant disponibles

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

L’ouverture pour la prise de rendez-vous pour la deuxième dose des vaccins AstraZeneca et Moderna, est maintenant ouverte pour les Québécois de 50 ans et plus, comme c’est le cas pour le vaccin de Pfizer C’est du moins ce qu’a annoncé le ministre de la Santé, Christian Dubé, lors de son point de presse ce mardi.

L’intervalle entre les deux doses a également été revu pour passer de 16 à 8 semaines. Cette annonce est entre autres possible grâce à l’arrivée de quelque 500 000 doses supplémentaires de vaccins de Moderna.

Les personnes de 50 ans et plus qui souhaitent devancer leur rendez-vous pour la deuxième dose peuvent donc se rendre dès maintenant sur le site Clic Santé pour le faire, et ce, même si la vaccination s’est faite en pharmacie. « Vous n’avez pas besoin d’appeler à la pharmacie pour devancer votre rendez-vous. Vous pouvez le faire par Clic Santé », a ajouté le ministre de la Santé.

Les personnes qui ont reçu une première dose d’AstraZeneca et qui souhaitent recevoir un autre type de vaccin pourront en faire la demande sur place. « Des vaccins on en a, c’est la chance qu’on n’avait pas il y avait quelques mois », a indiqué le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Convaincre les 18-39 ans

Le ministre a profité du point de presse pour féliciter les jeunes de 12 à 17 ans dont 71% ont reçu leur première dose ou ont pris rendez-vous. « Si on met un peu de compétition, ils dépassent les 18-39 ans », a laissé entendre le ministre Dubé en ajoutant qu’il reste toujours, dans cette dernière catégorie d’âges, 170 000 personnes à vacciner. « Ce que cela signifie, c’est que 1 québécois sur trois, qui n’est pas vacciné ou qui n’a pas encore pris son rendez-vous dans cette tranche d’âge. Je trouve que c’est beaucoup et il faut continuer d’aller chercher la première dose pour qu’on puisse atteindre nos cibles et pour avoir une meilleure immunité collective à l’automne », a-t-il précisé.

Il encourage donc l’entourage de ces personnes, toujours hésitantes à se faire vacciner, de les encourager à le faire.  « Si nous sommes capables de convaincre cette catégorie d’âge là, ça va faire une grosse différence quand on va arriver au mois de septembre », de dire le ministre de la Santé. Quant à la vaccination dans les écoles, les autorités sanitaires se disent fort surprises et encouragées par le déroulement.

Preuve vaccinale

Concernant la fameuse preuve vaccinale, Québec a annoncé que dès mercredi, un portail sera mis en ligne afin de permettre à la population de télécharger elle-même son code QR. « J’invite les gens à aller chercher leur preuve vaccinale parce que c’est ça qui va nous permettre d’être capables d’avoir l’information sur tous nos Québécois et d’être capables de passer à la prochaine étape », a souligné le ministre de la Santé.

Est-ce qu’une 4e vague est possible ?

Si jusqu’à présent, le Québec semble être épargné par l’arrivée du nouveau variant, Delta, le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda rappelle que rien n’est gagné d’avance: « tout pourrait changer avec l’augmentation des contacts et la rentrée scolaire au mois d’août », a-t-il affirmé en rappelant l’importance de la vaccination. « Faites-vous vacciner pour votre deuxième dose avant la fin de l’été », a martelé le directeur de santé publique.

Malgré tout, le Québec pourrait passer au « palier bleu » cet automne, si la situation épidémiologique le permet.

Quant aux assouplissements des paliers jaunes et vert, le Dr Arruda confirme que des modifications seront apportées notamment en ce qui concerne les rassemblements privés. Une annonce en ce sens pourrait être faite prochainement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.