Publicité

25 septembre 2021 - 07:00 | Mis à jour : 08:37

Le calcul de la prestation est désormais basé sur le revenu individuel et non pas familial

Le Régime québécois d'assurance parentale bonifié pour les travailleurs à faible revenu

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a annoncé cette semaine une bonification de la mesure de majoration des prestations du Régime québécois d'assurance parentale (RQAP).

Les parents qui gagnent un revenu inférieur à 540 $ par semaine pourront avoir droit à une prestation majorée pouvant atteindre jusqu'à 85 % ou 100 % de leur revenu hebdomadaire moyen, selon l'option du régime qu'ils auront choisie, plutôt que 55 % à 75 % comme le prévoit actuellement le RQAP pour l'ensemble de sa clientèle.

Le calcul de la prestation est désormais basé sur le revenu individuel et non pas familial.

Le seuil d'admissibilité à une prestation majorée suivra les indexations au salaire minimum. Par conséquent, un plus grand nombre de parents pourront être admissibles et bénéficier de prestations majorées plus généreuses.

Aucune démarche de la part des parents n'est nécessaire, car l'admissibilité et le calcul de la prestation majorée seront établis automatiquement lors de la demande de prestations.

Québec estime que ce changement profitera à quelque 17 000 parents annuellement. De ce nombre, on estime qu'environ 14 000 mères pourront bénéficier d'une prestation bonifiée et que la mesure sera bénéfique pour les travailleuses et les travailleurs autonomes, soit environ 47 % des mères prestataires et 33 % des pères prestataires du RQAP qui ont ce statut.

Cette bonification permettra à certains parents d'avoir accès à une prestation majorée, alors qu'ils n'y étaient pas admissibles auparavant, puisque leur revenu familial est supérieur à 25 921 $.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.