Publicité

29 août 2020 - 09:00

Programme environnemental ALUS Montérégie

L’administration portuaire de Montréal devient créateur de biodiversité en milieu agricole

Par Salle des nouvelles

À l’occasion de l’expansion de ses activités à Contrecoeur, l’Administration portuaire de Montréal (APM) s'est associée au programme ALUS Montérégie.

Lancé par la Fédération de l’UPA de la Montérégie en 2006, ce programme contribue chaque année à la préservation des écosystèmes et soutient les agricultrices et les agriculteurs dans leurs efforts pour protéger l’environnement. Avec cet engagement, l’APM devient partenaire Or du programme.

Un engagement pour une agriculture durable

À travers le partenariat avec ALUS Montérégie, le Port de Montréal est fier de s’engager pour préserver la biodiversité, la qualité de l’eau, de l’air et de l’environnement. Ce partenariat permettra de soutenir les projets de réhabilitation et de valorisation environnementale de plusieurs fermes de la région.

Il s’inscrit dans la vision de développement durable qui guide l’APM dans ses activités depuis l’adoption d’une politique de développement durable en 2010.

Avec l’objectif d’allier développement économique et développement durable, l’APM a multiplié au fil des ans les initiatives et les actions en faveur de la préservation de l’environnement. Parmi celles-ci, l’installation de systèmes d’alimentation électrique pour navires de croisières et navires hivernants, ainsi qu’un système d’avitaillement au GNL, la plantation de 2000 arbres sur le territoire portuaire, et l’installation de séparateurs hydrodynamiques contribuent à diminuer l’impact environnemental des activités portuaires.

Lutte contre les changements climatiques

Grâce à ces initiatives, l’APM affiche un bilan positif en matière de développement durable, et l’intensité des GES liés à ses activités a diminué de 45% en 10 ans.

« En s’associant avec ALUS Montérégie, l’APM affirme son adhésion à la mission du programme pour la préservation de la biodiversité et la protection de l’environnement. Guidés par ces valeurs, nous souhaitons développer notre projet de terminal portuaire à Contrecoeur dans le respect le plus strict des normes environnementales en vigueur », a déclaré Sophie Roux, vice-présidente des affaires publiques, de l’APM.

« Cette contribution sur 5 ans permettra de lutter activement contre les changements climatiques », a fait savoir Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

L’argent versé dans le cadre de ce partenariat servira à financer diverses initiatives locales sur des terrains agricoles telles que la plantation de haies, le reboisement de friches agricoles, la végétalisation de rives et la mise en valeur d’écosystèmes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.