Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Martin Caron est le nouveau président

Congrès général 2021 de l’UPA : la confiance était au rendez-vous 

durée 15h00
5 décembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Sous le thème Nourrir l’humanité durablement, plus de 600 personnes, incluant près de 350 délégués, ont participé, en tout ou en partie, au Congrès général 2021 de l’Union des producteurs agricoles (UPA), qui s'est clos vendredi à Québec après trois jours de rencontres.

La tenue en présentiel de cet événement annuel, pour la première fois depuis 2019, a permis des discussions sur les enjeux agricoles de l’heure, en l’occurrence la nécessité  d’un système alimentaire plus durable à l’échelle de la planète, ainsi que des conférences sur le paysage agricole français et européen. Le Congrès général a aussi permis de célébrer l’action collective lors de La grande fête agricole et forestière tenue en marge de l’événement. 

La Commission électorale de l’UPA a officiellement confirmé l’élection du premier vice-président, Martin Caron, à la présidence générale de l’organisation. Paul Doyon, deuxième vice-président,  accède quant à lui à la première vice-présidence. La présidente des Producteurs de pommes du  Québec (PPQ), Stéphanie Levasseur, est pour sa part élue deuxième vice-présidente. Rappelons que Marcel Groleau, producteur laitier de Thetford Mines et président général depuis 2011, a annoncé  plus tôt cette année qu’il ne solliciterait pas un sixième mandat à ce poste. Messieurs Caron, et  Doyon et Mme Levasseur ont entamé leur mandat respectif à la clôture des travaux du Congrès  général. 

« L’agriculture québécoise est sur une belle lancée, malgré les nombreux défis. Les deux dernières années ont démontré la résilience du secteur. Elles ont aussi relancé l’engouement citoyen pour  les aliments de chez nous. Nous devons continuer de miser sur cette demande grandissante pour des aliments de qualité exceptionnelle en répondant toujours plus fidèlement aux attentes des  consommateurs. L’enjeu environnemental sera déterminant à cet égard et le soutien indéfectible des gouvernements canadien et québécois sera indispensable pour maintenir la compétitivité de  nos entreprises. Notre avenir alimentaire est conditionnel à la bonification des programmes de  gestion des risques, à la protection accrue du territoire agricole, à l’adoption d’une  réglementation raisonnée à tous les égards et à l’accès facilité à une main-d’œuvre qualifiée. J’ai confiance en notre avenir, car je sais que collectivement, on peut accomplir de grandes choses »,  a déclaré le nouveau président général de l’UPA, Martin Caron. 

Les participants ont eu l’occasion d’entendre une allocution du président général sortant de l’Union, Marcel Groleau, dans laquelle il a dressé un survol des grands dossiers qu’il a pilotés ces dix dernières années. Ils ont aussi accueilli la ministre de l’Agriculture et de l'Agroalimentaire du Canada, Marie-Claude Bibeau, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du  Québec, André Lamontagne, la cheffe de l’opposition officielle, Dominique Anglade, le chef du  deuxième groupe d’opposition, Gabriel Nadeau-Dubois, et le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon. 

Enfin, le congrès général a permis d'adopter plusieurs résolutions à propos d’enjeux déterminants pour l’organisation, les producteurs et les secteurs agricoles et forestiers québécois. Parmi celles-ci, mentionnons une importante résolution sur une formule de  financement plus équitable entre les groupes affiliés de l’Union ainsi qu’une modulation de la cotisation tenant davantage compte des revenus et de la taille des entreprises. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Priorité d'embauche dans la construction : des entrepreneurs veulent interjeter appel

Une importante association patronale de l’industrie de la construction demande la permission d’en appeler d’une décision de la Cour supérieure touchant la mobilité des travailleurs et la priorité d’embauche régionale. Cette question de la priorité d’embauche régionale limite la possibilité pour les entrepreneurs d’emmener avec eux «leurs» ...

3 octobre 2022

SQDC: plus de quatre mois de grève; rencontre de conciliation vendredi

La Société québécoise du cannabis et le Syndicat canadien de la fonction publique vont se retrouver devant le conciliateur, vendredi, alors que la grève qui touche certaines succursales dure depuis maintenant plus de quatre mois. La grève touche 22 succursales de la SQDC. Elle avait été déclenchée de manière illimitée le 28 mai, après une grève ...

29 septembre 2022

Le prix moyen d'une maison en août était de 67 % supérieur au «niveau abordable»

Le directeur parlementaire du budget affirme que le prix national moyen d'une propriété en février était supérieur de plus de 50 % à ce qu'il était il y a deux ans, avant la pandémie. Dans un nouveau rapport, publié jeudi, le directeur parlementaire du budget (DPB) indique que le prix national moyen des propriétés au Canada est ainsi passé de 551 ...