X
Rechercher
Publicité

Bilan régional

Les stations de ski gardent la tête hors de l’eau malgré la pandémie

durée 07h00
20 janvier 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La pandémie de COVID-19 a forcé les exploitants de stations de ski à s’adapter constamment à l’évolution des mesures sanitaires.

Les résultats financiers 2020-2021 dévoilés dans le cadre du dépôt de l’Étude économique et financière des stations de ski du Québec sont sans équivoque : les effets de la pandémie ont grandement impacté le chiffre d’affaires total de l’industrie du ski (- 22,5 %).

La vente de billets et d’abonnements saisonniers a également subi les contrecoups de la COVID-19, un résultat directement lié à la gestion des capacités d’accueil restreinte à 50 % partout en province. Le ski est toutefois demeuré des plus populaires, comme en font état les données d’achalandage de cette étude. « Nous avons certes constaté une hausse des jours-ski, par contre tous les autres indicateurs financiers sont en baisse. C’est la première étude d’un secteur touristique à faire état des effets de la pandémie sur le tourisme hivernal au Québec » mentionne Michel Archambault, le directeur de cette étude et professeur émérite en tourisme à l’ESG UQAM.

Les revenus autres que la billetterie, soit la location d’équipement, la restauration et l’école de ski sont en très forte baisse (- 52 %). La fermeture complète et partielle des écoles de glisse (- 14 M$) durant la saison, ainsi que les fermetures partielles de la restauration et des chalets ont inévitablement fait chuter les revenus reliés à l’exploitation de ces services. 

La saison 2020-2021 s’est donc conclue avec des résultats supérieurs aux attentes, considérant que sans ces programmes gouvernementaux, bien des stations auraient dû signaler un déficit important. La diminution des revenus a également ralenti le déploiement de nouveaux projets d’infrastructures.

Avant la pandémie, l’industrie était sur une lancée d’investissements comme le démontre le bilan des saisons 2018-2019 et 2019-2020 avec respectivement 78 millions de dollars et 55,7 millions de dollars en investissements. Les dollars investis en améliorations la saison dernière ont chuté à 22 millions de dollars.

Heureusement, celles-ci peuvent compter sur une clientèle qui n’a pas perdu la passion, comme en fait foi le nombre de jours-ski pour la saison 2020-2021 : 6,1 millions de visites, en hausse de 4,5 %, confirmant ainsi la popularité des activités de plein air au Québec et plus précisément l’intérêt pour le ski alpin et la planche à neige.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2022

1,7 M$ pour les OBNL, les coopératives et les entreprises d’économie sociale de la Montérégie

La MRC de Pierre-De Saurel informe les organismes à but non  lucratif, les coopératives et les entreprises d’économie sociale de son territoire qu’un  montant de 1,7 M$, destiné à l’ensemble de la Montérégie, est mis à leur disposition pour soutenir des projets régionaux. Les projets provenant du réseau de l’éducation seront aussi admissibles.  À ...

20 mai 2022

Feu vert à l’entente entre Hydro-Québec et Énergir

La Régie de l’énergie donne le feu vert au partenariat entre Hydro−Québec et le distributeur de gaz naturel Énergir, une entente qui avait été critiquée par des groupes de consommateurs et environnementalistes. L’entente, annoncée en juillet dernier, vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en convertissant à la biénergie des ...

19 mai 2022

L'amélioration continue dans les entreprises

PANEL 2 JUIN 9 H À 10 H 30 L’AMÉLIORATION CONTINUE DANS LES ENTREPRISES STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNELLE Le Comité 21 et ses partenaires présentent le 2 juin 2022, de 9 h à 10 h 30 un panel de discussion sur la thématique de l’amélioration continue dans les entreprises et de l’innovation. Cette visioconférence est présentée dans le cadre de ...