Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Boîtes-repas à partir de 30$

Des dizaines de cabanes à sucre relancent cette année de "Ma cabane à la maison

durée 12h00
17 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Une cinquantaine d’érablières du Québec se regroupent pour une deuxième année pour mettre en place l’initiative appelée "Ma cabane à la maison" qui consiste à proposer aux amateurs du temps des sucres des boîtes−repas à partir de 30 $ par personne. 

Le concept de "Ma cabane à la maison" est né pendant la crise sanitaire de COVID−19, en février 2021, alors qu’un grand nombre de cabanes à sucre étaient acculées à la faillite en raison des restrictions liées à la pandémie. Il a permis aux Québécois de vivre à domicile l’expérience des sucres.   

Les cabanes à sucre participantes ont donc concocté à nouveau des menus mettant à l’honneur les grands classiques que les Québécois sont habitués de déguster à cette période de l’année: jambon à l’érable, fèves au lard, oreilles de crisse, omelettes soufflées, grands−pères au sirop et compagnie.  

Manon Shallow, copropriétaire du Domaine du Sucrier à Saint−Boniface, en Mauricie, qui participe de nouveau à l’initiative cette année, affirme que ’Ma cabane à la maison" a été une bouée de sauvetage pour son entreprise.   

En 2021, plus de 110 000 boîtes−repas ont été vendues par les cabanes à sucre, qui affirment que ces ventes ont généré des retombées économiques de 11,5 millions $ dans les régions du Québec.   

Stéphanie Laurin, présidente de l’Association des salles de réception et érablières du Québec, signale que l’expérience de l’hiver dernier a été si profitable que certaines érablières ont adapté leurs lieux en agrandissant leur cuisine ou leur espace d’entreposage pour être en mesure de faire des boîtes−repas à l’année.  

Tous les achats de boîtes−repas se font sur les boutiques en ligne des cabanes à sucre, accessibles via la plateforme commune www.macabanealamaison.com. Les boîtes commandées peuvent être récupérées à la cabane à sucre ou chez Metro. Certaines érablières livrent aussi à domicile. 

Cette année, à compter du 23 février, il sera aussi possible de commander pour de grands groupes dans le cadre d’événements corporatifs.

Le sirop d’érable génère habituellement plus de 300 millions $ de revenus annuels pour les cabanes à sucre, selon l’Association des Salles de réception et Érablières du Québec (ASEQC). 

En 2020, l’industrie a subi une baisse de revenu de plus de 90 % en 2020 en raison de la pandémie.   

Selon Producteurs et Productrices de sirop d’érable du Québec, en 2020, le Québec a produit 73 % du sirop d’érable du monde entier. Les États−Unis sont, de loin, les principaux importateurs.

Jean−Philippe Denoncourt, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

Épicerie: l'argent comptant décline, mais on le juge nécessaire, dit un sondage

Même si une faible minorité de Canadiens paient maintenant leurs achats dans les magasins d’alimentation avec de l’argent comptant, les répondants à un sondage sont nombreux à penser que ce mode de paiement a encore sa place et qu’une épicerie qui ne l’accepterait pas serait discriminatoire. Le sondage mené par la firme Angus Reid et l’Université ...

1 février 2023

Hausse mercredi de 2,2 % du prix du lait destiné aux marchés de détail

Les prix du lait à la ferme augmentent à compter de ce mercredi au Canada. Il y a trois mois, le 1er novembre, la Commission canadienne du lait (CCL) a autorisé une augmentation d'environ 2,2 %, soit d’un peu moins de 2 cents le litre, à compter du 1er février. Le coût du lait utilisé pour fabriquer des produits comme le lait, la crème, le ...

23 janvier 2023

Véhicules lourds: le DCE sera obligatoire au Québec à compter du 30 avril

À compter du 30 avril prochain, au Québec, le dispositif de consignation électronique (DCE) devra obligatoirement avoir été installé dans les véhicules lourds, ce qui permettra de consigner les heures de travail et de repos. La ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, croit que l'utilisation de ce dispositif aidera ...