Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le service forfaitaire de l’UPA Montérégie

383,4 hectares de cultures de couverture implantés pour la santé des sols en Montérégie

durée 07h00
1 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Catherine Deveault

Deux ans se sont écoulés depuis que la Fédération de l’UPA de la Montérégie s’est dotée d’un semoir à céréales de semis direct dans le cadre de son projet par bassin versant de la rivière des Hurons et les résultats sont concluants.

Rappelons que cette  acquisition visait à créer un service forfaitaire gratuit facilitant l’accès à une machinerie adaptée et un accompagnement technique agronomique nécessaire à la réussite de l’implantation des cultures de couverture.  

En 2021, 34 producteurs ont profité de ce service et plus de 383,4 hectares en cultures de couverture ont été implantés à échelle réelle de champs dans le bassin versant de la rivière des Hurons. Un projet de cette envergure n’avait jamais encore été réalisé au Québec. 

Les effets bénéfiques des cultures de couverture sur l’environnement et la santé des sols ont été documentés à travers de nombreuses études. Nous savons maintenant qu’à court et moyen terme, les productrices et les producteurs qui ont adopté cette pratique verront l’érosion de leurs sols réduite. À plus long terme, c’est toute la santé de leurs sols (structure, compaction, matière organique et activité biologique), ainsi que la productivité de leurs terres (rendement et rentabilité), qui s’en verront améliorées. La fédération espère faciliter l’adoption de cette pratique avec son service forfaitaire.  

« L’UPA Montérégie est la première entité à réaliser un projet de cette envergure au Québec. Nous sommes très satisfaits de voir l’étendue du projet et la réalisation de parcelles à si grandes échelles, soit environ 10 hectares par entreprise. De plus, nous sommes fiers de pouvoir offrir ce service gratuitement à nos membres » a souligné Jérémie Letellier, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.  

Résultats 2021 

19 producteurs du bassin de la rivière des Hurons ont réussi à semer 170 hectares d’un mélange de cultures de couverture en intercalaire (entre les rangs des maïs). Malgré les canicules vécues, cette technique de semis a limité l’influence des conditions climatiques sèches du printemps 2021, tout en réduisant les coûts du semis à l’hectare (car semées sur une superficie concentrée). 

De plus, 15 producteurs ont couvert leurs sols avec 213,4 hectares de différentes espèces de cultures de couverture à la dérobée après la récolte des céréales et du soya. Un suivi agronomique visant à quantifier les bienfaits des cultures de couverture implantées fut réalisé pour chacun des champs grâce à la collaboration des Clubs Conseils en Agroenvironnement du territoire.  

Recrutement pour la saison 2022 

La Fédération de l’UPA de la Montérégie est toujours à la recherche de productrices et de producteurs agricoles de ce bassin versant intéressés à recevoir un coup de pouce pour s’initier à l’implantation des cultures de couverture en intercalaire (entre les rangs de maïs) et à la dérobée (après céréales et soya). Pour ce faire, le projet met à votre disposition gratuitement le service forfaitaire avec semoir à semis direct de 15 pieds et barre CPH. L’accompagnement technique pour la sélection et l'achat de semences pour les superficies inférieures à 10 hectares pourra être aussi remboursé. 

Si vous êtes une productrice ou un producteur agricole du bassin versant de la rivière des Hurons et que vous désirez bénéficier de ce service, contactez dès maintenant César Largaespada, coordonnateur du projet, au 514 774-0264, ou par courriel à [email protected].

Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier du Fonds de la Nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril de Pêches et Océans Canada, et l’aide à la coordination des activités du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation dans le cadre du Plan d’action de  l’approche régionale. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 février 2024

SAQ: des syndiqués se prononceront sur un mandat de 15 jours de grève

Les syndiqués des magasins et bureaux de la Société des alcools du Québec seront appelés, vendredi, à se prononcer sur un mandat de 15 journées de grève, à exercer au moment opportun. Les résultats du vote ne seront toutefois dévoilés que samedi. Les principaux points en litige sont la création de postes permanents et les horaires de travail, ...

29 février 2024

Étude: les droits des non-syndiqués sont mal protégés, favorisant les accidents

Malgré la réforme du régime de santé et de sécurité du travail, les droits des personnes non syndiquées au Québec sont moins bien protégés, ce qui favorise les accidents de travail et les maladies, soulève une nouvelle étude de l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS). Selon l'étude publiée jeudi, la loi modernisant le ...

28 février 2024

L'UPA lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu

L'Union des producteurs agricoles (UPA) lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu net des agriculteurs. Selon un communiqué diffusé par l’UPA mercredi, Agriculture et Agroalimentaire Canada prévoit que le revenu net agricole québécois passera de 959 millions $ en 2022 à 487,1 millions $ en 2023 et à 66 millions $ en ...